Un enterrement de vie de jeune fille - Par Hervé Bourhis - Dupuis

6 novembre 2008 0 commentaire
  • Après plusieurs albums d'humour décalé, et son petit livre rock épatant, Hervé Bourhis change son fusil d'épaule pour un récit contemporain très dramatique. Un choc de lecture qui montre un auteur inspiré.

Pour fêter le futur mariage de leur copine Anne, Quitterie et Auréole (oui, oui, ce sont bien leurs prénoms) lui réservent un weekend frénétique avec faux enlèvement et Chippendales en show privé à la campagne. Mais dans les vies des trois amies, des évènements très différents rendent ce moment solennel plus qu’amer. Jusqu’à ce que chacune se décide à prendre l’initiative pour sortir de l’impasse...

Pour les lecteurs de la série Ingmar, de Comix Remix ou encore du stéréo club, le choc sera rude. Après quelques pages ou l’on retrouve le Bourhis ironique et léger, tout en finesse et dans l’air du temps, le ton de cet album vire au noir.

Plus on avance dans le récit, plus on apprend à entrer dans la psychologie de ces filles taraudées par des ruminations tenaces.

C’est là toute la force de Bourhis : à partir du moment ou le scénario nous emmène vers le drame final, on ne lâche plus l’album. Son dessin moderne et économe, qui égratigne systématiquement tous les personnages, colle parfaitement à ce portrait de groupe en situation de crise. Mention spéciale au personnage secondaire du VRP dragueur, un cauchemar sur pattes.

Un enterrement de jeune fille ouvre une voie nouvelle pour un auteur qui convainc dans ce style. À recommander particulièrement à tous ceux qui ont apprécié Quelques jours avec un menteur de Davodeau ou encore les filles attachantes de Jean-Philippe Peyraud. Un enterrement de vie de jeune fille - Par Hervé Bourhis - Dupuis

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?