Newsletter ActuaBD

Un faux Hergé, retiré des enchères de la vente SABENA.

  • Suite à la faillite de la compagnie aérienne belge SABENA, des objets d'art appartenant à la compagnie ont été présentés aux enchères hier, à Bruxelles, selon la volonté de la curatelle.

La vente de « L’Oiseau de Ciel », une peinture de Magritte, fut le clou de cet événement. L’oeuvre, qui un temps a servi de logo pour compagnie, fut adjugée à 3,4 millions d’Euro.

Quatre oeuvres de Mamoudou Diallo oint cependant dû être retirées de la vente suite aux pressions des héritiers d’Hergé.

Anne Eyberg, assistante de direction de Moulinsart doute sérieusement que cet artiste africain a reçu une autorisation d’Hergé pour exploiter ses personnages. Elle confie : « D’autant qu’un des dessins était intitulé Quick et Flupke alors qu’il représentait Jo, Zette et Jokko. Dans ces conditions, nous ne pouvions autoriser cette vente »

Pourtant, les dessins litigieux ont été signés du nom même de son auteur, à savoir Mamoudou Diallo. Ces dessins, reproduits d’après l’oeuvre d’Hergé, ne représentent pas une contrefaçon. A titre privé, chacun a le droit de reproduire des illustrations, du moment qu’aucune exploitation commerciale n’en est faite.

Moulinsart souligne que quoi qu’il en soit, la curatelle de la Sabena n’a pas le droit de tirer un quelconque profit de la cession de ces dessins. Ce qui est finalement bien malheureux car les bénéfices de cette vente serviront à combler la dette de la compagnie et accorder des indemnités au personnel licencié... Le profit de l’opération était donc destiné à un objectif social, et ne remplissait pas les poches d’un vil marchand du temple.

Pour la petite histoire, les ayants droit de Magritte et de Hergé reçoivent les conseils du même avocat, à savoir l’un des ténors du barreau, spécialisé dans les affaires culturelles, Maître Berenboom.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Source : www.dh.net
Les propos de Anne Eyberg ont été récoltés par V.S, de la Dernière Heure.

 
Newsletter ActuaBD