Newsletter ActuaBD

Un festival de BD à Montréal : prise 4

  • Après plusieurs essais et tentatives les années passées, les amateurs de BD de Montréal sont conviés, cet été, à une importante manifestation. Importante parce que deux gros «dinosaures» de la scène culturelle locale s'allient pour proposer un événement dans un cadre et un lieu déjà bénis du public.

On sait que le Salon du livre de Montréal reçoit la visite régulière d’auteurs de BD à l’automne, avec la complicité des distributeurs des grandes et moins grandes maisons d’édition, et qu’il a même été l’hôte du « Carrefour BD » en 1999. D’autre part, le Festival « Juste pour rire » flirte déjà avec la BD, en organisant entre autres des séances d’improvisation en plein air depuis quelques années et en reprenant dans sa programmation, par exemple, Le démon de midi de Michèle Bernier, d’après l’album de Florence Cestac. C’est donc grâce à une co-opération entre ces deux organismes que sera présenté « BD Montréal » sous un grand chapiteau pouvant accueillir 40 stands et situé en un endroit de prédilection, lors de la tenue du Festival « Juste pour rire », soit à l’angle de la rue Sanguinet et du boulevard de Maisonneuve. Pour les non-initiés, signalons que tout ce secteur du quartier latin devient un mail piétonnier du 14 au 24 juillet, et qu’il n’y a pas de frais d’admission pour le volet des « Arts de la Rue » lors de la tenue de ce festival.

Un festival de BD à Montréal : prise 4
Serge Gaboury, Florence Cestac et Fred lors d’une "impro BD" en 2002

Plusieurs auteurs québécois devraient être présents, en plus d’auteurs européens dont on attend toujours confirmation de leur présence. C’est Jean-Paul Eid, bien connu au Québec pour les surréalistes aventures de Jérôme Bigras, et récipiendaire du Bédélys Québec 2004 pour Le Naufragé de Mémoria (Éd. Mille-Îles), qui assume avec plaisir la présidence d’honneur de l’événement.

Jean-Paul Eid

Contrairement aux amateurs de BD de la ville de Québec, dont le Festival de BD en sera à sa dix-neuvième édition l’an prochain, ou à ceux de la région de l’Outaouais, dont le Rendez-vous vogue allègrement vers sa sixième édition, les Montréalais ont vécu plusieurs tentatives pour instaurer un festival de BD sur une base récurrente. Une première série de quatre événements avait été organisée de 1975 à 1978 par le Service d’animation culturelle de l’Université de Montréal et il a fallu attendre 1989, 1991 et 1992 pour que l’ACIBD (un organisme actuellement en veilleuse) continue cette série des « Festival international de la BD de Montréal ». En parallèle, le regretté Réal Filion, idéateur de Festival de Québec, tentait d’appliquer dans un centre commercial du sud de Montréal la même recette qui faisait son succès à Québec, mais l’aventure des « Symphonies de la BD » au Mail Champlain ne dura que trois ans au début des années 1990. Enfin, l’organisme sans but lucratif Promo 9e Art avait instauré les Montréal BD en 1999, un événement qui rassemblait principalement des auteurs du Québec, mais il n’y en eut également que trois éditions.

Vus les moyens mis en place dans l’organisation de cette première édition de « BD Montréal » et la crédibilité des organismes qui la soutiennent, les amateurs de BD de Montréal ne peuvent que souhaiter longue vie à cette initiative. Seule ombre au tableau, force est de constater que tous les événements BD majeurs au Québec sont maintenant sous l’égide d’organisations de Salon du livre. En soit, le professionnalisme des ces organisations et leur large rayonnement ne peuvent que faire mieux connaître la BD auprès du grand public. Il faut juste espérer que les auteurs en émergence, les fanzines et la BD underground, si active à Montréal, puissent aussi y trouver leur place. Il restera également à voir, pour les organisateurs, comment allier la connotation ludique du Festival « Juste pour rire », dédié à l’humour, avec la représentation que donne la BD de notre monde actuel, qui elle, n’est pas toujours drôle.

La foule est habituellement au rendez-vous du Festival Juste pour rire

(par Le Bédénaute)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Page BD Montréal du Festival Juste pour rire

Page BD Montréal du Salon du livre de Montréal

Toutes les photos sont © Denis Giguère

 
Newsletter ActuaBD