Un nouveau rédacteur en chef chez Fluide Glacial

2 mai 2003 4 commentaires
  • L'ambiance à Fluide Glacial, le mensuel d'Umour et Bandessinées créé par Gotlib et Diament en 1975, n'était pas au beau fixe, comme on pouvait s'en rendre compte dans la page éditoriale où tout le monde se tirait dans les pattes. Ce psychodrame semble avoir trouvé son épilogue avec le départ de Ronan Lancelot, actuel rédacteur en chef, et son remplacement par une figure bien connue des medias.

Cette information, transmise par des auteurs de Fluide Glacial, n’a pas encore été confirmée par le magazine, ni par les Editions Flammarion,qui en sont propriétaires. Mais elle devrait l’être incessamment.

Albert Algoud n’est pas un inconnu, puisque, outre ses collaborations à la radio et à la télévision, il a été membre du groupe "Jalons" (qui publia des pastiches très réussis de journaux célèbres), participé à "L’Echo des Savanes", "Hara Kiri", "Circus", et réalisé plusieurs livres sur Hergé, dont le dernier lui a valu un conflit avec la société Moulinsart qui gère les droits de son oeuvre.

On lui doit ainsi des pastiches très drôles, qui témoignent tous d’une érudition tintinophilique : le jouissif "Tintinolâtrie", "Le Haddock illustré", "Le Dupondt sans peine", "Le Tournesol sans peine" et de nombreux livres humoristiques.

Albert Algoud est un humoriste doué. Il reste à voir si cela sera suffisant pour orienter le contenu d’une revue de bande dessinée aussi prestigieuse que Fluide Glacial. Le challenge est de taille.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • > Un nouveau rédacteur en chef chez Fluide Glacial
    3 mai 2003 23:23, par Nonal le chacal

    Formidable ! On se demandait ce que ferait Albert Algoud après son injuste éviction de France-Inter, et, parallèlement, on se lamentait en recevant son Fluide mensuel : depuis l’arrivée de Ronan Lancelot, le magazine de Gotlib était devenu un aimable pastiche de lui-même, où seules les (trop rares)contributions acides de Gaudelette et Larcenet continuaient à faire semblant de justifier le prix de l’abonnement. Sans être mauvaise langue, on espère qu’Algoud aura le courage de virer sans ménagement l’infâme Eric Deup, dont l’humour d’almanach Vermot avait fini par phagocyter le magazine, après avoir prélablement envahi des hors-séries insipides et lourdingues !

    Répondre à ce message

    • Répondu par (l’infâme) Eric Deup le 17 mai 2003 à  17:11 :

      Sans être mauvaise langue, l’almanach Vermot me semble être un excellent illustré. Non ?

      Répondre à ce message

      • Répondu par Nonal le chacal le 30 juillet 2003 à  16:31 :

        Y a pas de haine, Monsieur Deup. Le qualificatif "infâme" ne s’appliquant pas à ta personne (qui es sans doute charmante en privé, j’en sais rien), mais à tes écrits, et surtout à leur place dans Fluide, il fallait que l’ambiguité fût levée. Mais s’il y a des lecteurs de Fluide que ça fait rire...

        Répondre à ce message