Un record prénommé Nemo

27 octobre 2003 0 commentaire
  • Dans les eaux de la Grande Barrière de corail, Marin, un poisson-clown, mène une existence paisible avec son fils unique Nemo. Malgré sa surveillance, le jeune poisson s'approche d'un bateau, près duquel un plongeur le capture sous les yeux horrifiés de son père. Pour retrouver son fils, Marin va alors, malgré lui, devenir le héros d'une quête unique et palpitante.

Avec Finding Nemo (sortie nationale le 26 novembre), les créateurs oscarisés de Toy Story, 1001 Pattes et Monstres et Cie nous plongent dans une nouvelle dimension, l’univers sous-marin.

Un record prénommé Nemo Le film, qui marque une étape décisive dans l’art de l’animation par ordinateur, a nécessité la création de nouvelles techniques pour rendre réaliste la vie sous-marine.

Un véritable tour de force, associé à un scénario à la fois habile, drôle et émouvant, ponctué de scènes d’anthologie (mentions spéciales au requin Bruce). Le public américain a permis ainsi à Nemo de devenir le plus grand succès commercial de tous les temps aux USA, pour un film d’animation (« Le Roi Lion » reste encore numéro 1 en nombre de spectateurs).

Un succès amplement mérité, qui prouve à nouveau que les dessins animés peuvent séduire aussi bien les enfants que les adultes, lorsqu’ils sont créés par des artistes aussi talentueux que ceux de Pixar. Un seul regret : il faudra attendre la sortie du DVD pour découvrir le film en VO.

(par Alain Haimovici)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?