Une âme à l’amer - akt 1- Jean-Christophe Pol - Carabas

23 mars 2006 0 commentaire
  • Collaborateur de Pif Gadjet, Jicépol explore ici la face sombre de son talent, mettant en scène un personnage au bord du désespoir. De la BD noire traversée par une inspiration fantastique et parfois même burlesque.

Terry, employé de bureau méprisé par son patron, retrouve le soir une épouse muette qui refuse de lui adresser la parole. Et sur le trajet, un trio de cailleras ne manque pas de le maltraiter avec application. Heureusement, deux personnes le maintiennent à flot : la délicieuse Danielle, ultra sexy et ultra gentille, rendant presque la vie de bureau supportable, et puis Marco. Terré chez lui, les fenêtres obscurcies de peinture noire, il ne sort pas de son appartement à l’abandon.

Terry le soigne, lui tient compagnie. Parce qu’un jour, il lui a sauvé la vie.
Mais Un événement va bouleverser son quotidien cafardeux, dans le sang et la terreur. La fin de ce akt 1 introduit un serial killer, surgi de nulle part, à la violence sans limites.

Jicépol s’appuie sur un dessin en liberté pour illustrer ce scénario à la noirceur plombée. Les cases explosent, se chevauchent, s’élargissent puis diminuent... Le mouvement ainsi créé apporte une énergie phénoménale au récit. Les personnages sont croqués différemment en fonction des scènes. Des techniques diverses voisinent parfois dans un même dessin. On est loin du réalisme, l’auteur recherchant avant tout l’efficacité. Une oeuvre saisissante qui ne peut pas laisser indifférent. La suite dans le prochain tome, et la fin dans le troisième.
Une âme à l'amer - akt 1- Jean-Christophe Pol - Carabas

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?