Une cinquième bougie pour BD-Fil

14 juillet 2009 0 commentaire
  • En 2009, C’est sous les grands yeux bleus et un peu hallucinés de l’extraterrestre de Frederik Peteers que [BD-Fil->http://www.bdfil.ch/], la plus grande manifestation suisse autour de la bande dessinée, fêtera son cinquième anniversaire. Voici tous les détails d’un programme haut en couleurs.

[Comme annoncé dans un précédent article, c’est autour de la place de la Riponne et non plus au Flon [1], que le festival célèbrera ses cinq années d’existence->8231]. Une nouvelle édition en continuité avec les quatre premières même si, touchée par une légère réduction de budget, le festival n’offrira cette fois que sept expositions, au lieu des neuf proposées lors des deux dernières éditions. La bonne nouvelle, c’est que les organisateurs ont concocté pour BD-Fil 2009 une série d’évènements totalement inédits.

À côté de l’exposition dédiée à Frederik Peeters, invité d’honneur de cette année, et qui s’intitulera “Histoires naturelles“, on retrouvera un nouveau projet dédié à la présentation et la mise en avant de la grande créativité des jeunes talents suisses.

Une cinquième bougie pour BD-Fil Après l’air en 2007 avec SOS-Aircraft et la terre en 2008 avec Poya Express, voici donc venu le temps du feu avec “Fireboxes“. Quatorze auteurs vont donc devoir braver les flammes de la création pour illustrer un récit autour de cet élément avec pour seul support créatif permis des boîtes d’allumettes. L’obstacle fait déjà se répandre l’odeur caractéristique des crânes surchauffés par la réflexion, mais comme à l’accoutumée, de belles surprises devraient en ressortir.

Pop up

Une troisième exposition sera dédiée au “Livre Pop-up“, ou traduit en français le “Livre à Système“. En gros, cela correspond aux ouvrages renfermant des effets de pliages et de dépliages, sorte de 3D d’avant-garde en provenance du XVIIIe siècle ! Une forme d’ouvrage qui reste encore très populaire dans les collections pour jeunes en Asie et aux USA notamment. Mais un procédé peu utilisé du côté de la bande dessinée. Cela en rend les pièces existantes d’autant plus rares. Ainsi sur fond de comics américains, BD-Fil y présentera des ouvrages historiques sous vitrines, ainsi que d’autres plus récents, accessibles au public et aptes ainsi à créer la forme d’interactivité voulue par ce genre de livres. Une interactivité qui sera d’ailleurs renforcée par l’organisation d’ateliers autour du pop-up.

Exposition Pop-Up

L’année passée, Fluide Glacial s’était invité au festival avec une véritable armada d’auteurs maisons (mais pas seulement !). Ils avaient contribué à sa bonne ambiance. Le Journal de Spirou s’était aussi joint à la manifestation lausannoise, avec pour but à l’époque d’y dégoter les talents suisses de demain.

Le groom en Suisse

Satisfait de sa dernière visite, le journal belge revient cette année pour collaborer à l’exposition “Spirou-La Galerie des Illustres.“ Depuis 2008, le magazine du plus célèbre groom de l’histoire de la bande dessinée, propose chaque semaine une planche originale d’un nouvel auteur, où chacun y a illustré un souvenir personnel autour du célèbre héros. Une "septantaine" de planches (nous sommes en Suisse !) auront été réalisées d’ici l’ouverture du festival et y seront réunies pour la première fois sous la forme originale d’agrandissements de fichiers numériques (progrès oblige). Des noms illustres de la bande dessinée actuelle ont mis leur talent au service de ce gigantesque projet, parmi lesquels Jean-Claude Fournier (Spirou), Emmanuel Guibert (Le Photographe), Cosey (Bouddha d’Azur), François Boucq (Bouncer), José-Luis Munuera (Spirou) ou encore Frederik Peteers… pour ne citer qu’eux ! Art abstrait suisse - Noyau

On compte encore deux autres expositions ! Celle intitulée “Frankenstein, encore et toujours“, qui sera centrée sur le nouveau moyen-métrage d’animation de l’auteur suisse Baladi autour du célèbre monstre. Puis celle intitulée “Faire Suface“ du Suisse Noyau. Après son travail pour BD-Fil 2006 et son exposition “Musée réduit“, l’auteur helvète plongera cette fois le visiteur dans les méandres de l’art abstrait suisse.

Enfin, la désormais classique exposition “Dessinateurs de Demain“, déjà énoncée dans notre précédent article et dont la thématique cette année reste autour du jardin. Une occasion pour rappeler aux participants que vos projets devront être envoyés pour le 31 juillet au plus tard.

Avec ses sept expositions et ses plus de 70 auteurs attendus (liste dévoilée début août) encadrant toute une série d’autres évènements et d’animations autour de la bande dessinée, la fête s’annonce des plus belles, comme prévu.

Maintenant, on croise les doigts pour que soleil et chaleur contribuent également à faire de cette cinquième édition de BD-Fil un évènement inoubliable !

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Tous les détails sur le site de BD-Fil

Du 11 au 13 septembre 2009.

Quartier de la Riponne.

Ce quartier, situé au centre-ville, dispose de conditions d’accès (voiture et transports publics) optimales. Accès direct, en 5 minutes, depuis la gare CFF avec le M2. Parking couvert et payant sur le lieu du Festival.

L’accès aux expositions et animations de BD-FIL 2009 sera proposé de 10h à 20h (sauf dimanche, fermeture à 18h).

[1moins de 500 mètres séparent les deux endroits< ;

  Un commentaire ?