Une licence d’exception : L’Histoire de Mario

27 juillet 2011 1 commentaire
  • Les éditions Pix'n Love publient un pavé sur la genèse de Mario. Un livre dense et bien informé qui nous donne l'occasion, entre autres, de découvrir une filiation forte du héros de Nintendo avec l'univers de la BD.

Ceux qui connaissent un peu l’histoire des jeux vidéo en général et celle de Mario en particulier savent qu’il est souvent difficile de dénouer le vrai du faux, l’info de l’intox, le mythe de la réalité. William Audureau, journaliste spécialisé jeux vidéo a pourtant décidé de passer deux ans à réunir les infos, les vérifier, les recouper et les compléter de témoignages.

Ce travail de fourmi n’étonne pas lorsqu’on connait ce journaliste expert des jeux Nintendo, connu pour son audace, sa pertinence et sa pugnacité. Diplômé de philosophie, ce fougueux Parisien explore une époque floue des jeux vidéo, les années 1980, et nous livre en 400 pages une biographie précise d’une des licences les plus connues au monde.

Une précision parfois déroutante lorsque l’auteur explique méticuleusement pourquoi et comment les niveaux de Mario Bros. sont agencés ainsi, ou lorsqu’il nous détaille les différences entre les multiples versions de Super Mario Bros. Génial pour les hardcore gamers, un peu too much pour les simples curieux. Pourtant, on se laisse aisément emporter par la narration et séduire par les anecdotes.

On découvre ainsi au fil des pages que Mario n’a rien d’une création ex nihilo du génial game designer Shigeru Miyamoto. Le petit plombier bedonnant est devenu un héros planétaire quasi par hasard et, surtout, grâce à des influences aussi diverses que celles de Mordillo, Disney, Popeye ou Tezuka. Mais son succès est également collectif : on apprend dans cet ouvrage le rôle joué par le directeur de Miyamoto, par son bras droit, par les équipes de la filiale américaine de Nintendo ou encore par un ancien de la Toei qui avait travaillé avec Miyazaki.

Héros de jeux, Mario a commencer à sautiller dans des cases de BD dès 1982. Depuis, il a eu ses propres séries et il est apparu dans d’autres. Pourtant, en France, Mario a presque toujours été absent des librairies. En dehors de quelques sous-BD anecdotiques ou encore un tome chez Glénat au début des années 1990, ses interventions restent rares dans l’hexagone... L’Histoire de Mario ne déroge pas à la règle. Hormis quelques allusions à des adaptations BD, les infos manquent... normal pour un livre qui traite d’un héros de jeux vidéo et non de BD. Il reste donc encore du travail à celui ou celle qui voudra nous éclairer sur la vie de Mario sur papier. En attendant, si vous voulez devenir incollable sur le plombier sauteur, L’Histoire de Mario devrait s’imposer comme une référence... dès qu’une seconde édition aura corrigé les agaçantes coquilles que l’éditeur a laissé passer.

(par Dominique Molinaro)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

L’histoire de Mario, Pix’n Love Editions, 22 €. En vente sur www.editionspixnlove.com et bientôt sur www.fnac.com.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Ah les coquilles
    9 août 2011 20:54

    Parlant de coquilles ils auraient pu faire un effort sur la relecture avant impression, ça m’a vraiment gâché le plaisir... C’est le premier ouvrage de chez Pix’n’love qui est aussi peu soigné, c’est bien car le contenu est lui vraiment très bien...
    LA prochaine fois au lieu de tout faire à l’arrache appliquez-vous !!

    Répondre à ce message