Urban T1 – Par R. Ricci & L. Brunschwig – Futuropolis

17 octobre 2011 0
  • L’anticipation pessimiste est le maître mot de cette nouvelle série, qui s’interroge sur les notions de bonheur et de justice.

Zacchary Buzz rejoint Monplaisir, une immense cité-divertissement, auto proclamée « dernier endroit où l’on s’amuse dans la galaxie ». Pour ce gamin des campagnes terrestres, le choc culturel est énorme. Enrôlé par l’Académie de Police qui a la réputation de former les meilleurs hommes de l’univers, Zach commence son apprentissage. Dans cette ville qui grouille, les promoteurs du parc d’attractions ont une conception très personnelle de la justice. Les crimes mineurs sont laissés à l’appréciation du logiciel A.L.I.C.E., qui fait régner un semblant d’ordre à grands coups de tasers. Pour le reste (meurtres, viols,…) Monplaisir propose à ses visiteurs un grand jeu (sorte de prolongement extrême de la télé réalité) où les Urban Interceptor (les super flics de l’académie) affrontent dans un duel à mort les criminels. Complètement ébahi par cette ville du pêché, le brave Zach se débat pour exister dans une société amorale.

Urban T1 – Par R. Ricci & L. Brunschwig – Futuropolis
Un extrait de "Urban"
© Ricci - Brunschwig - Futuropolis

En lisant ce premier volume d’Urban, on est frappé par cette phrase dans la bouche d’un protagoniste : « Notre métier n’est pas de gérer la vie d’une infinité de détenus, mais de distraire au mieux des millions de vacanciers ». Tout est dit, le scénariste Luc Brunschwig a décidé de montrer un parc décadent, où sous des apparences de kermesse permanente, le bonheur est complètement asphyxié. Sans parler de la justice spectacle érigée en politique marketing. Roberto Ricci est le dessinateur adéquat pour donner du corps à ce tissu ultra urbain, même si l’on regrettera un léger manque de constance dans la qualité du trait. Amateurs de science-fiction désabusée (voire dépressive), Urban est pour vous.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Amazon ou à la FNAC

A propos de Roberto Ricci & Luc Brunschwig, sur ActuaBD :

> "Nous avons utilisé des personnages et des événements du Bhagavad Gita" (entretien en septembre 2008)

> Luc Brunschwig, de l’intrigue à la psychologie

> Car l’enfer est ici T1

> L’Esprit de Warren T4

> Makabi T4

> La Mémoire dans les poches T1, T2

> Le Sourire du Clown T1, T3

  Un commentaire ?