Vente caritative de planches d’Uderzo chez Artcurial en faveur du personnel soignant

24 mai 2020 0 commentaire
  • La salle de vente Artcurial met en vente le 26 mai prochain cinq planches d’Albert Uderzo pour aider le personnel soignant au travers de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. Une vente-test qui permettra de jauger le marché de la planche originale dans le contexte de la crise du Covid-19.

Le grand dessinateur d’Astérix, de Tanguy et Laverdure et d’Oumpah-Pah est décédé, on le sait, le 24 mars dernier, à l’âge de 92 ans, « sans aucun lien avec le Covid-19 » avait précisé son beau-fils Bernard de Choisy. Il n’empêche, le généreux Albert Uderzo aurait certainement approuvé l’initiative de son épouse Ada et de sa fille Sylvie d’organiser une vente caritative en soutien aux hôpitaux français et la mise en vente trois planches d’Astérix, une de Tanguy et Laverdure et une autre d’Oumpah-Pah, soit ses principales créations pour aider les personnels soignants.

« Mon mari avait été très ému par l’épouvantable crise sanitaire que nous connaissons. Un mois après sa disparition, nous avons tenu à faire ce qu’il aurait sûrement fait : soutenir et remercier en sa mémoire les personnels soignants, ces nouveaux héros du village France ! » a déclaré Ada Uderzo dans le communiqué de la Maison de vente.

Vente caritative de planches d'Uderzo chez Artcurial en faveur du personnel soignant
Trois planches caractéristiques de la "période Uderzo" d’Astérix
© Albert Uderzo / René Goscinny — Éditions Albert René

Les planches d’Astérix sont à 100% d’Uderzo : La Rose et le glaive (1991), La Galère d’Obélix (1996), et Astérix et Latraviata (2001) estimées chacune entre 80.000 et 120.000 € ; la planche de Tanguy et Laverdure provient du premier album, L’Escadrille des cigognes, dont le scénario est signé Jean-Michel Charlier (Dargaud, Pilote, 1959) et est estimée entre 60.000 et 100.000 € ; quant à celle d’Oumpah-Pah, dont le scénario est signé du grand René Goscinny et dont le style graphique a une touche semi-réaliste, elle provient du premier album, Oumpah Pah le Peau Rouge (Lombard, Journal Tintin 1958) et est estimée entre 40.000 à 60.000 €.

Une très belle planche décrivant la rencontres entre Oumpah Pah et Hubert de la pâte feuilletée
© Albert Uderzo & René Goscinny — Éditions Albert René
Une très belle planche de Tanguy & Laverdure avec le Mirage III caractéristique de l’Escadrille des Cigognes.
© Albert Uderzo / Jean-Michel Charlier / Éditions Dargaud

Des pièces de musées qui permettront de jauger le marché de la planche originale au sortir du confinement et dans le contexte économique qui se profile dans les mois à venir.

Voir en ligne : LE LIEN VERS LA VENTE ARTCURIAL DU 26 MAI 2020

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?