Vinland Saga T14 - Par Makoto Yukimura - Kurokawa

14 mai 2015 0
  • Thorfinn et Einar ont enfin gagné leur liberté, mais Thorfinn ne peut s'empêcher de regarder derrière lui : sa conscience le pousse à revenir sur ses pas pour tenter la voie de la diplomatie avec le Roi Knut. Un album surprenant par son stratagème hors-norme.

Thorfinn, fils du regretté Thors, incarnait ce jeune homme violent et fougueux dans l’âme. Suite à son exil, devenu esclave dans les champs, son caractère bien trempé s’est bien adouci. Venant presque en aide à la veuve et à l’orphelin, sa rage de vengeance et de bagarre s’est transformé en douceur. Ayant enfin gagné le droit à la liberté, il décide de quitter le domaine de Ketil pour revenir vers son ancien maître, le Roi Knut. Pour ce faire, il déclare pouvoir endurer la sentence qui l’avait fait fuir : 100 coups sans la moindre riposte. Un challenge osé de la part de Thorfinn, qui calibre intelligemment son acte, car il gagne ainsi sa crédibilité auprès du Roi...

Vinland Saga est une œuvre étonnante qui flatte notre affection pour les figures de guerriers avides de pouvoir et de liberté. Une série qui, dès les premiers tomes, semblait destinée à un très grand succès, lequel n’a pas tardé à se manifester, en effet. À chaque nouveau tome de la série, le lecteur s’impatiente, réclame sa pitance et dévore les pages avec avidité. Le secret de Vinland Saga repose sur son personnage farouche fort apprécié, ses nombreux rebondissements et sa richesse scénaristique.

Makoto Yukimura déjà connu pour sa série de science-fiction Planètes, prouve qu’il peut aisément changer de style. À ce jour, Vinland Saga demeure l’une de ses séries historiques épiques les plus abouties.

Vinland Saga T14 - Par Makoto Yukimura - Kurokawa
©Makoto Yukimura

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Vinland Saga T14. Par Makoto Yukimura. Edition : Kurokawa. 208 pages. Sortie le 12 mars 2015. Prix : 7,65 euros.

- Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

- Lire la chronique du T13
- Lire la chronique du T11

  Un commentaire ?