Albums

Visages : identités plurielles pour un avenir en commun

Par Kelian NGUYEN le 21 janvier 2023                      Lien  
À l’image de leurs auteurs, les personnages de "Visages" ont des origines plurielles. Rien de bien grave, mais ça devient plus compliqué quand les personnages vivent une histoire d’amour impossible de part et d’autre de la ligne de front de la Première Guerre mondiale. Qui sommes nous ? D’où venons nous ? Et qui voulons nous être ? Voici les questions que soulèvent cette nouvelle mini-série chez Glénat.

Louis Kerbraz est un artiste breton dévoué à sa patrie. Alors quand les obus allemands commencent à s’abattre sur l’hexagone, il s’engage immédiatement. De l’autre côté du Rhin se trouve Lieselotte Ruf. Photographe autrichienne, elle s’engage comme infirmière pour la Croix-Rouge allemande. Ce qui devait arriver arriva : les deux âmes finissent par se rencontrer et surtout par s’aimer. De cet amour impossible naît un « enfant de la honte » enlevé à sa mère à la naissance.

Visages : identités plurielles pour un avenir en commun

C’est le point de départ de cette mini-série de quatre tomes qui débarque cette année aux Éditions Glénat. De 1940 à 1954, cinq personnages, s’étalant sur trois générations vont se succéder. Tous d’origines et de desseins diamétralement opposés, ils vont narrer une histoire plurielle de l’Europe. Une Europe meurtrie qui se construit et qui se reconstruit en une Europe des nations.

Entre deux conflits mondiaux, cette épopée historique romanesque, loin d’une simple BD de guerre, passera des tranchés à l’Irlande avec une rigueur documentaire académique.

Initié il y a un peu moins de dix ans, Visages voit enfin la concrétisation au bout du tunnel. Les quatre tomes de la saga sortiront tous durant l’année en cours.

Pour une immersion encore plus conséquente dans le travail autour de Visages, une exposition vous est proposée, gratuitement, au Goethe Institut de Paris jusqu’au 11 mars 2023. Et comme on ne le dit jamais assez sur ActuaBD, il n’y a pas que Paris qui compte, l’exposition sera ensuite proposé dans les sept autres Goethe Institut de France.

De gauche à droite : Aurélien Morinière, Nathalie Ponsard-Gutknecht & Miceal Beausang-O’Griafa présentent "Visages" son exposition au Goethe Institut animé par le journaliste Thierry Lemaire
© Kelian Nguyen

(par Kelian NGUYEN)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782344022924

PAR Kelian NGUYEN  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD