Newsletter ActuaBD

Vive la rentrée scolaire, avec "Cœur Collège" !

  • Rentrée ne rime pas seulement avec dictée, mais aussi avec amitié et surtout avec tendres baisers ! La nouvelle série de Dupuis nous invite à découvrir ce qui se cache derrière les amours naissantes des collégiennes et des collégiens : un univers empli de découvertes et de sentiments qui fleurent bon l'authenticité.

Deux collégiennes, Garance et Linon, s’interrogent au sujet sur l’amour. La première est déjà très cynique, estimant que l’amour véritable n’existe pas. Mais la seconde est moins catégorique : elle a craqué pour le beau Noa, mais après quelques jours d’une belle romance, ce dernier ne lui a plus adressé la parole du jour au lendemain, et elle est en plein doute.

Pour comprendre ce que représente vraiment l’amour, Garance et Linon décident de mener une vaste enquête auprès des filles plus âgées, telles Enjoy Parasol, la fille la plus canon de l’école et ultra-courtisée, ou Adèle, la gothique rebelle qui traîne une réputation de "fille facile". Des investigations qui vont les entraîner de prises de risques en surprises, pour tenter de débusquer les vraies personnalités qui se cachent derrière les apparences.

Vive la rentrée scolaire, avec "Cœur Collège" !

La lecture de ce premier tome de Cœur Collège est un véritable enchantement de bout en bout ! Si l’on est tout d’abord un peu surpris de ce découpage plus léger pour un grand format (cinq cases par page), on est d’emblée séduit par le magnifique dessin de Maya. Empruntant à la fois à la culture franco-belge et aux mangas, son trait précis et posé apporte toute la sensibilité nécessaire aux personnages, qui sont bien entendu au cœur de l’histoire. Même dans les pleines-pages, chaque détail est pesé pour composer l’atmosphère général de la séquence, si bien que tout s’y trouve à sa place, à commencer par les personnages, vibrant d’émotions authentiques grâce à des mimiques magnifiquement restituées. Le tout est réchauffé par les superbes couleurs de l’autrice, si bien qu’on pourrait agrandir la grande majorité des cases pour en réaliser des affiches.

Cette redoutable efficacité graphique sert merveilleusement l’histoire écrite par les BeKa. On connaissait déjà la part de sensibilité qu’ils avaient pu apporter par exemple sur Champignac, Le Jour où... et plus récemment sur le lancement de Filles uniques chez Dargaud. Ils continuent ainsi dans cette voie en s’intéressant aux amours adolescentes, tout en se posant des questions aussi universelles qu’incontournables pour cet âge : qu’est-ce que l’amour ?

En utilisant le principe d’une enquête pour rédiger une forme de rapport sur ce sujet universel, les auteurs reprennent d’une certaine manière une idée déjà très bien utilisée dans leur précédente série du Blog de... chez Bamboo, à savoir introduire les écrits de leurs héroïnes dans la bande dessinée, pour montrer pleinement leurs états d’âme et les questions qu’elles se posent. Cette incursion littéraire reste pourtant moins présente dans cette nouveauté, car ce qui prime dans Cœur Collège, c’est l’action, c’est-à-dire les "enquêtes" menées par les deux héroïnes, dopées par leurs secrets réciproques.

Résultat, cet épais volume de 92 planches se lit avec autant de plaisir que de facilité, dans un équilibre dessin-scénario qui s’approche des animes et devrait pleinement convenir aux jeunes lecteurs, qui maîtrisent justement majoritairement les mangas à la pagination plus importante.

De plus, le couple de scénariste parvient à apporter beaucoup de nuances sur le regard que l’on pose sur les autres, et les choses de l’amour en général. Rien n’est blanc ou noir, voire gris ou rose : tout se teinte d’une infinité de variétés, pour peu qu’on prenne la peine de s’intéresser et de se parler. Une vérité tout simple, mais apportée avec énormément de style par ce premier tome, de quoi emballer les lecteurs.


Avec le format, le style d’écriture et le graphisme de Cœur Collège, Dupuis parvient à réconcilier les attentes d’un jeune public, gros consommateur de BD asiatiques, en leur démontrant que les séries franco-belges peuvent également aborder des thématiques qui leur sont chères, en se focalisant sur des personnages et des situations aussi authentiques que passionnantes.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Cœur Collège T. 1 : Secrets d’amour. Par BeKa (scénario) et Maya (dessin). Dupuis. Sortie le 20 août 2021. 22 x 29 cm. 96 pages couleur. 13,95 €.

 
Newsletter ActuaBD