Vivi des Vosges - Par Aurélia Aurita & Frédéric Boilet - Les Impressions nouvelles

8 janvier 2012 6 commentaires
  • Le thème de l'enfant sauvage parcourt ce volume rafraîchissant (et légèrement frondeur). Aurélia Aurita et Frédéric Boilet collaborent pour la première fois ensemble. Et ce, pour un album jeunesse.

Plusieurs nouveautés marquent cette publication : Aurélia Aurita qui s’était fait connaître par des BD pour adultes dont le sulfureux Fraise & Chocolat (Les Impressions nouvelles). Elle se met pour la première fois à un récit pour enfant qui n’est pas autobiographique ; pour la première fois, Frédéric Boilet, dont la relation avec Aurélia n’est plus un secret pour personne, s’associe avec elle dans un album jeunesse quasi muet ; enfin, c’est son premier album en couleur.

On est tout de suite frappé par ce qui nous avait séduit chez Aurita dès le premier instant : un dessin rapide, vif et spontané. Et surtout sincère.

L’héroïne de l’album, Victorine alias Vivi, revisite le thème de l’enfant sauvage cher à François Truffaut ; elle bondit de page en page, émettant ses borborygmes émaillés de mots d’enfant, dans un rythme endiablé.

C’est un hymne à la liberté qui nous est conté ici. Vivi ne veut pas mettre sa culotte..., ce qui met en émoi tout son entourage. La belle affaire !

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
6 Messages :