Walking Dead, T19 : Ezéchiel - Par Robert Kirkman & Charlie Adlard - Delcourt

24 mars 2014 0 commentaire
  • Dans ce nouvel épisode, la guerre qui se prépare contre Negan éclipse définitivement la menace zombie, au point de la reléguer à un rôle anecdotique.
Walking Dead, T19 : Ezéchiel - Par Robert Kirkman & Charlie Adlard - Delcourt
Jésus en plein doute

Maggie apprend à vivre sans Glenn et tente de surmonter son chagrin pour le bien de son futur bébé et de Sophia. Pendant ce temps, les préparatifs de la guerre contre les Sauveurs s’activent. Bien que Rick et Jésus soient convaincu de l’efficacité de leur plan d’action, le bien fondé de leur stratégie est beaucoup moins évident à comprendre pour leur entourage. Le soutien que leur apporte le roi Ezéchiel ne rassure pas leurs lieutenants respectifs. C’est alors que Negan apparaît à nouveau devant les grilles d’Alexandria pour réclamer son dû...

Ce 19e tome de Walking Dead est intitulé "Ezéchiel" mais c’est un Negan couvert de sang qui illustre la couverture de ce nouvel épisode de la série de Robert Kirkman et Charlie Adlard. Un choix qui peut surprendre au premier abord mais qui se légitime à la lecture. En effet, nous en apprenons plus sur ce nouveau personnage bien plus subtil qu’il n’y paraît et qui donne son nom à cet album.

Au cours d’une discussion avec Michonne, Ezéchiel se révèle. De cette proximité nouvelle naîtra une romance entre les deux rastas... Un peu téléphoné tout ça ! Néanmoins, nous apprenons le passé d’Ezéchiel et d’où lui vient Sheeva, la redoutable tigresse qui l’accompagne dans tous ses déplacements. Negan, quant à lui, est égal à lui-même : grossier, hilarant et imprévisible. Ce psychopathe iconique ajoute définitivement une dose de fun bienvenue à cet épisode.

Rick a du mal à convaincre Michonne
Charlie Adlard & Robert Kirkman (c) Delcourt

Du rythme et de l’action, il y en dans cet album... à défaut de véritable tension. Les rebondissements, s’ils sont nombreux, demeurent néanmoins prévisibles. Surtout, les situations dramatiques que vivront nos héros ne susciteront pas en nous de crainte particulière. On est loin de l’ambiance oppressante du tome 17 qui avait vu les morts des personnages Abraham Ford et Glenn Rhee. Pourtant, l’histoire n’est pas mauvaise. Elle est même plaisante à lire. Mais au final, cet album nous donne le sentiment d’être un épisode de transition. Il sert surtout de détonateur pour la future guerre qui se prépare et interdit aux protagonistes de reculer.

Pour conclure, signalons que cette année 2014 verra la publication de trois albums au lieu de deux traditionnellement. Ainsi, Delcourt annonce la publication du T. 20 pour juin, tandis que le T. 21 paraîtra à la rentrée. Une bonne nouvelle pour les nombreux lecteurs francophones de cette série qui pourront ainsi découvrir rapidement la fin du cycle Negan.

L’énigmatique Roi Ezéchiel
Adlard & Kirkman (c) Delcourt

Voir en ligne : Walking Dead sur le site de Delcourt

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?