Albums

Walkyrie, tome 2 : Le Dixième Monde - Par Cordurié, Kovacevic & Champelovier - Soleil

Par Charles-Louis Detournay le 8 janvier 2015                      Lien  
Honnête et épique transposition de la mythologie nordique, ce diptyque propose suffisamment d'innovation pour séduire les amateurs de belles sagas, tout en respectant les balises des dieux vikings pour instruire. Somme toute, un combiné gagnant !
Walkyrie, tome 2 : Le Dixième Monde - Par Cordurié, Kovacevic & Champelovier - Soleil
Le premier tome de Walkyrie

Un hiver meurtrier ravage Midgard. Las d’implorer la clémence des dieux, Alrik, le fils du roi Lothar, décide les clans vikings de l’envoyer, lui et d’autres guerriers, plaider directement leur cause auprès d’Odin. Ayant besoin d’un guide, Le prince Alrik se tourne vers Gunhild, une walkyrie exilée pour avoir offert sa virginité à Hermód, l’un des fils d’Odin, lui aussi chassé de la cité des Ases.Commence alors un voyage qui conduira Alrik et les siens jusqu’à Asgard, mais c’est pour se rendre compte que la cité des dieux a été détruite par les Elfes blancs et leurs alliés..

Hermód, sa compagne Gunhild et l’ambassade viking menée par Alrik doivent alors fuir et se retrouvent face à de nouveaux adversaires : Freyja et ses walkyries. Pendant que les fugitifs luttent pour leur survie et tentent de comprendre comment la vigilance d’Odin et des Nornes a pu être trompée, les armées ennemies écrasent les Hommes sur Midgard.

Après un premier tome intéressant, quoiqu’un peu léger, le mot qui résume le mieux la clôture de ce diptyque nordique est "efficacité" !

Après avoir amené doucement les différents éléments dans le premier tome, Sylvain Cordurié profite de cette lente construction pour dynamiser son récit et fourbir de très intéressantes innovations. On en apprend tout d’abord plus sur les Walkyries en elles-mêmes (en toute logique à la lecture du titre de la série), avant d’approfondir la connaissance sur l’ensemble de la mythologie nordique. Les termes fusent même trop qu’on vient à mélanger l’un et l’autre, mais la trame linéaire du récit rattrape tout cela, pour finir dans un combat épique, digne des plus belles sagas.

Drazen Kovacevic (accompagné aux couleurs de Simon Champelovier) n’a pas ménagé sa peine pour restituer au mieux l’ambiance froide et guerrière de ces combats entre hommes, géants, elfes et dieux. Les soixante-deux pages de cette seconde partie sont juste suffisantes pour venir au bout de cette belle épopée.

Ceux qui apprécieront à juste titre cette seconde partie, bien plus charpentée que la première, seront heureux de lire que Cordurié promet d’autres prochains récits sur les vikings et leur mythologie. Avec Walkyrie, l’échantillon donne une belle représentation du spectacle qu’on peut attendre : une belle réussite !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Commander :
- Walkyrie T1 chez Amazon ou à la FNAC
- Walkyrie T2 chez Amazon ou à la FNAC

Lire notre présentation du premier tome

🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Charles-Louis Detournay  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD