Newsletter ActuaBD

Washita - T2 - Par Gauthier, Labourot & Lerolle - Dargaud

  • Située à l'époque où les blancs n'ont pas encore colonisé les terres d'Amérique du Nord, cette série mélange aventure, quête initiatique et conte fantastique. Son trio d'auteurs rémois réalise ici une intéressante épopée indienne.

Equani, le guerrier cherokee, poursuit sa route vers l’ouest. Il cherche à découvrir l’origine de ce mal mystérieux qui frappe hommes et bêtes en laissant de curieuses traces noires sur la peau. Et il rêve de croiser la route de Washita, cette femme qu’il n’a vue qu’en songe mais qui l’obsède. Poursuivi par une tribu rivale, il devra aussi compter avec les ours qui menacent de le tuer s’il ne parvient pas à les sauver de la maladie. Son périple le mènera jusqu’à un village contaminé. Là, il emmènera avec lui la petite-fille du chef, seule capable de le conduire jusqu’à Washita…

Séverine Gauthier (Noodles, Mon arbre, Aristide broie du noir…) a réalisé une thèse sur les problèmes de souveraineté des nations amérindiennes aux États-Unis. Forte de ses connaissances, elle a souhaité évoquer avec Washita le peuple indien avant la conquête de l’Ouest par l’homme blanc, avant qu’il ne soit irrémédiablement influencé par ses colonisateurs. Cinq tomes sont prévus pour résoudre l’énigme que constitue cette étrange maladie qui sévit chez les Cherokee. Une énigme prétexte à parler du rapport de l’homme avec la nature, et de la crainte permanente des Indiens de bouleverser l’équilibre écologique.
Washita - T2 - Par Gauthier, Labourot & Lerolle - Dargaud
Par leur travail, les deux complices de l’atelier rémois 510 TTC que sont le dessinateur Thomas Labourot et le coloriste Christian Lerolle contribuent activement à la réussite de cette série. Par son trait aux lignes acérées, Labourot accroche de suite le lecteur et stylise à souhait l’album. Son intelligent découpage dynamise le récit et magnifie certaines scènes. De son côté, Lerolle a réduit la densité de sa palette de couleurs, évitant ainsi de donner un aspect trop cartoon au graphisme. Ni totalement réalistes, ni totalement fantastiques, les teintes utilisées illustrent parfaitement le concept de "couleur narrative plus qu’illustrative" cher au coloriste rémois.

Les lecteurs ne s’y sont pas trompés. Le tome 1 de Washita se retrouve parmi les 5 albums sélectionnés pour le Prix BD 2010 des Collégiens de Poitou-Charentes. Verdict dans 15 jours à Angoulême.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD