Watch out, Tank Girl is back !

24 octobre 2019 0 commentaire
  • Elle traverse l’outback d’une Australie post-apocalyptique à bord de son char d’assaut customisé, accompagnée d’un kangourou mutant… Comment ne pas reconnaître Tank Girl, l'enfant terrible la plus emblématique de la bande dessinée britannique des années 1990 ?

Watch out, Tank Girl is back !L’incontrôlable punk au char d’assaut est de retour dans une trilogie inédite signée Alan Martin, son scénariste historique, et Brett Parson au dessin, éditée en France par le Label 619 depuis 2018.

Two Girl One Tank (04/05/2018), Gold (16/11/2018), et World War Tank Girl (30/08/2019) racontent de nouvelles pérégrinations de la bande formée par Tank Girl, l’ado la moins politiquement correcte de toute l’Australie, Booga son fidèle kangourou mutant, et Barney, sa meilleure amie accro à la violence.

Dans le premier volume, ils feront ensemble face à une imitatrice de Tank Girl au passé trouble, tout en affrontant l’armée australienne, bien décidée à arrêter ces ingérables punks une fois pour toutes.

À l’issue de cette première aventure, le groupe se retrouve avec une montagne d’or nazi volé, qu’il cherche à dépenser par les moyens les plus stupides dans le deuxième tome. Mais au cours d’un accident temporel, Jet Girl, la dernière membre de la bande, disparaît dans les méandres du temps.

La conclusion du triptyque est donc consacrée à sa recherche par l’intrépide tankiste, qui remonte le temps jusqu’à la Seconde Guerre mondiale pour la ramener à son époque (sans oublier, tant qu’à faire, de massacrer un maximum de soldats du IIIe Reich au passage).

On salue dans ces nouveaux épisodes le retour en fanfare de Sub Girl, qui revient avec son sous-marin pour la première fois depuis sa mort finalement pas si définitive dans la première série. Les fans en seront ravis.

Le dessin très cartoon de Brett Parson tranche franchement avec le style graphique traditionnel du personnage. C’est la première fois que Tank Girl est prise en charge par le même dessinateur sur une série aussi longue depuis l’immense Jamie Hewlett (co-créateur du personnage avec Martin, et à l’origine également de la partie graphique du groupe virtuel Gorillaz).

Cette nouvelle identité visuelle peut surprendre de prime abord. Mais Parson assume avec brio le poids de son héritage et parvient à s’approprier le personnage pour lui apporter une explosivité qui fait bien vite oublier toute réticence éventuelle. Le contraste entre le style coloré et l’univers post-apo déglingué accentue encore plus la violence de l’action et la vulgarité des dialogues, deux caractéristiques pour le moins omniprésentes, et essentielles. Chaque planche déverse un flot de jurons noyé sous un déluge de balles et de sang, dans un tourbillon punk qui ne se calme pas une seconde de la première à la dernière case. Les personnages sont vraiment attachants, et évoluent dans un univers très second degré qui ne cesse de repousser toujours plus loin les limites de l’absurde (mention spéciale aux robots hardrockers du premier tome, spécialement fabriqués pour être massacrés sur des airs de glam metal).

Le Label 619 (Mutafukaz, The Grocery, Doggy Bags...) étoffe donc son catalogue d’une série qui ne manquera pas de ravir les connaisseurs de Tank Girl comme ceux qui la découvrent. On salue à ce titre le nombre restreint de références aux aventures antérieures des personnages, permettant de considérer cette trilogie comme un ensemble autonome profitable pour les nouveaux lecteurs.

Soyez toutefois avertis, on ne ressort pas indemne d’une balade avec Tank Girl : attachez vos ceintures, secousses garanties !

(par Jaime Bonkowski de Passos)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

- Acheter "Two Girls, One Tank " par Alan Martin & Brett Parson - Label 619 - 13,90€ - sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

- Acheter "Tank girl - Gold " par Alan Martin & Brett Parson - Label 619 - 13,90€ - sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

- Acheter "Tank girl - World war tank girl " par Alan Martin & Brett Parson - Label 619 - 13,90€ - sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

  Un commentaire ?