Wayne Shelton - T6 : L’Otage - par Cailleteau, Denayer & Denoulet - Dargaud

14 février 2007 0 commentaire
  • Innovation pour la série: après un triptyque et un diptyque, la formule "one shot" fait son apparition.

Le hasard fait parfois bien les choses. Alors que Wayne Shelton regarde à la TV un reportage sur un coup d’état au Bamago, pays qu’il a déjà fréquenté, Honesty Goodness reconnaît son premier amour en la personne du journaliste prisonnier des rebelles. Shelton succombe, une fois de plus au charme de la belle, et s’engage à délivrer l’otage.

Notre bourlingueur quinquagénaire est toujours amoureux ! Il ne sait pas résister à une femme qui pleure. C’est sur ce postulat de départ que Thierry Cailleteau justifie la nouvelle aventure de Wayne Shelton. Un peu léger, me direz-vous ? C’est vrai, mais le plaisir est ailleurs. Nous sommes face à une série d’aventures qui joue son rôle de simple divertissement. Les allergiques aux héros de type James Bond détesteront et auront l’impression d’avoir déjà lu ça cent fois, les amateurs, eux, apprécieront car le malin Cailleteau applique avec un certain savoir-faire les recettes du genre. L’intrigue est agréablement menée et le dessin réaliste de Christian Denayer est d’une efficacité et d’une limpidité à toute épreuve.
Pourtant, il y a une pinaille à trouver dans les cadrages. Si vous êtes joueur...

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire la chronique du tome 5
Lire la chronique du tome 4
Lire la chronique du tome 3
Lire la chronique du tome 2

Commander cet album sur Internet

  Un commentaire ?