Welcome to Hope T2 - La somme des côtés - Par Marie et Vanders - Editions Bamboo

29 mai 2007 0 commentaire
  • Avec "la somme des côtés", les auteurs font monter encore la pression d'un polar efficace et prometteur.

C’est à Hope, triste trou perdu au fin fond du Kansas, que trois destins bien différents vont se croiser, et s’affronter dans une atmosphère pesante, une tension tirée au cordeau comme on en rencontre dans une certaine tradition littéraire noire du sud des États-Unis.
Cody, un minable garagiste qui vit dans un mobil home se retrouve embarqué dans une sale histoire de trafics de chiens de combat et de vengeance impitoyable pour avoir séduit la fille de son patron. Scott, joueur de poker, cherche "à se refaire" en misant sur l’un des chiens qui doivent s’affronter prochainement. Ses mésaventures avec la belle Betty, fille d’un éleveur de... chiens de combat ne lui facilite pas forcément la tâche ! Notables véreux, fermiers brutaux et entraîneuses de bars se partagent les seconds rôles d’une sombre tragédie sudiste désespérée.

Dans ce second volume apparaît Borman, l’agent fédéral, personnage incontournable, que son enquête sur de mystérieuses disparitions conduit justement à... Hope !
Nul doute que sa présence ne va pas contribuer à détendre une atmosphère déjà bien lourde.

Après « Deux droites parallèles », premier opus de cette nouvelle série de la collection Grand Angle, on assiste d’encore un peu plus près à la lente descente aux enfers des protagonistes de ce polar dur, noir et boueux. Vanders au style sec et réaliste, associe ses cadrages serrés à des couleurs brutes et saturées ; Marie le scénariste, (à qui l’on doit déjà Règlements de contes chez Soleil) situe les personnages dans un décor sombre et inquiétant au cœur d’une intrigue où se mêlent brutalité et moiteur des bars enfumés. Ambiance et couleurs « locales » sont conformes aux lois du genre : chaleur écrasante, suspense lent et progressif, personnages ambivalents et désabusés, font de ce récit rythmé par une voix off qui claque, un polar haletant et envoûtant. L’intrigue tourne autour de cruels combats de chiens, métaphore habile pour nous dépeindre un monde où la cruauté et la violence ne sont pas l’apanage des molosses dressés à tuer.

Grâce à un montage serré, et des portraits très maitrisés ce deuxième tome confirme le climat crédible et captivant déjà installé dans le premier volume. Cette nouveauté de la collection [1] entend réconcilier BD et récit adulte de qualité, elle séduira sans doute, les amateurs de polars noirs et désespérés.

On transpire dans l’arrière-salle de jeu et on claque devant les crocs des molosses, en attendant le dénouement (terrible, forcément terrible !) annoncé dans le troisième album !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander sur
Amazon

[1Grand Angle, dont on peut consulter quelques bonnes feuilles à l’adresse suivante :www.angle.fr/preview

  Un commentaire ?