Wolfsmund, T3 - Par Mitsuhisa Kuji - Ki-Oon

28 décembre 2012 0 BD d’Asie par Marc Vandermeer
Éditeur : Ki-oon
Acheter cet album
  • Aidé par les frères de la Confédération, Walter, le fils de Guillaume Tell, tente de franchir les Alpes pour faire chuter Wolfsmund, l'âme damnée du Duc. Un périple moyenâgeux qui divertira les adeptes de cape et d'épée, mais laissera sur leur faim bon nombre de lecteurs.

Au quatorzième siècle, dans les cantons suisses, le Duc Léopold Ier d’Autriche tyrannise les faibles et les opprimés. Wolfsmund est le nom d’une forteresse retranchée dans les alpes montagneuses, contrôlée par Wolfsram, un subalterne aux ordres du duc, au tempérament cynique et glacial.

Décidé à venger son père, Walter entreprend de s’attaquer à la citadelle, mais celle-ci regorge de dangers. Wolfsram, particulièrement vigilant, sait d’ailleurs accueillir ses invités, surtout lorsqu’il s’agit de ses ennemis. C’est pourquoi il a enlevé la mère et le frère cadet de William pour l’attirer vers un piège fatal.

Wolfsmund, T3 - Par Mitsuhisa Kuji - Ki-Oon

Peu à peu, Mitsuhisa Kuji place chaque pion sur l’échiquier de son intrigue. Son thème évoque la vengeance familiale, les stratégies d’attaque et de défense. Mais hélas, d’une manière générale, les personnages manquent cruellement de charisme, à l’exception de Wolfsram,"le bad guy" de l’histoire, qui relève nettement le niveau. Son côté cruel et diabolique glace le sang. À lui seul, il équilibre le manque de punch de ses acolytes et de ses ennemis. Malgré tout, le scénario de ce troisième opus se limite à des batailles de faible envergure, au tir à l’arbalète ainsi qu’à des duels à l’épée sans réelle consistance.

Graphiquement, cela demeure mitigé, car le style employé fait référence aux anciens jeux d’Heroïc Fantasy. Et ce côté pixelisé et uniforme peut en satisfaire certains. Mais pour les inconditionnels de la finesse du trait et des détails, Wolfsmund n’est guère convaincant. Enfin, les scènes de combats à rallonge finissent par lasser les plus ardus des lecteurs.

Dans ce contexte historique, nous aurions préféré contempler les massifs montagneux des Alpes, mais cela est loin d’être le cas. Rappelons cependant que Mitsuhisa Kuji fut l’ancien assistant de Kentarô Miura, le talentueux auteur de la saga de Berserk. Avec cet illustre mentor, Kuji a sûrement le savoir-faire nécessaire pour entraîner le lecteur dans une intrigue plus soutenue par le dessin.

Les amateurs de l’époque médiévale parviendront sans doute à trouver un quelconque intérêt à Wolfsmund. Mais on perçoit mal de quelle manière cette série pourrait réellement décoller vu le niveau atteint !

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

De Wolfsmund, commander
- le T1 sur Amazon ou à la FNAC
- le T3 sur Amazon ou à la FNAC

Commandez Berserk T35 sur Amazon ou à la FNAC