Wonder Twins T. 1 - Par Mark Russell & Stephen Byrne - Urban Comics

12 octobre 2020 0 commentaire
  • Titre de la collection « Wonder Comics », ressuscitant un vieux duo de super-héros jumeau, une œuvre étrange, entre nostalgie et parodie, qui ne nous convainc qu'à moitié.

Après Naomi, voici donc la seconde série du label Wonder Comics, créé par Brian Michael Bendis, qui propose de suivre les aventures des plus jeunes héros de DC Comics. Et cette fois-ci, il s’agit de deux très vieux personnages aux origines singulières. En effet, les Wonder Twins ont initialement été créés dans le cadre du dessin animé d’Hanna-Barbera, Super Friends II (1977-1978).

Extraterrestres, Zan et Jayna, sont donc des jumeaux dont les pouvoirs s’activent lorsqu’ils se touchent l’un et l’autre, et crient "Pouvoir des Wonder Twins, activation". Zan peut se transformer en eau, tandis que Jayna se métamorphose en animal. Accompagnés d’un singe, ils ont conquis le cœur de nombreux téléspectateurs de l’époque, dont font partie de nombreux auteurs modernes.

C’est ainsi que depuis les années 1990 s’enchaînent les tentatives de les relancer dans l’univers DC Comics. Bendis, fan des jumeaux lorsqu’il était jeune, comme beaucoup d’autres donc, apporte aujourd’hui sa contribution à leur retour périodique. Alors, que valent ces nouvelles aventures des Wonder Twins ?

Wonder Twins T. 1 - Par Mark Russell & Stephen Byrne - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

En vérité c’est difficile de se prononcer tant l’objet apparaît étrange. Davantage des concepts que des personnages aux thèmes bien définis, l’histoire des Wonder Twins a été réimaginée plusieurs fois au fil du temps : la version proposée ici se focalise sur leur nature d’adolescent, jonglant entre le lycée et leur stage à la Ligue de Justice.

Le ton, totalement parodique surprend, surtout que Mark Russell passe son temps à ridiculiser à peu près tout ce qui croise la route des jumeaux, des membres de la Ligue de Justice à Lex Luthor et ses plans machiavéliques. À cela s’ajoute une critique de la société à hauteur d’adolescent, donc naïve et idéaliste, mais qui reste relativisée à la fin lorsque les adultes reprennent la main.

La lecture de ce premier tome [1] nous donne le sentiment d’être en face d’une longue crise d’adolescence, qui tire sur tout ce qui bouge. Le récit se veut irrévérencieux mais l’accumulation de séquences et de dialogues absurdes ne fait pas tout, et le lecteur ressort plus perplexe qu’autre chose, même si la note d’intention, tout à fait louable, se comprend.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Wonder Twins T1. Scénario : Mark Russell. Dessin : Stephen Byrne. Traduction Jérôme Wicky. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 24 septembre 2020. 152 pages. 15,50 euros.

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

[1Les épisodes contenus dans Wonder Twins T. 1 : Activation ! sont :
- Wonder Twins #1-6 (février 2019 à juillet 2019)

  Un commentaire ?