Wonder Woman, déesse de la guerre T3 - Par Meredith Finch & David Finch - Urban Comics

11 mars 2017 0 commentaire
  • Fin du passage des Finch sur les aventures de la princesse amazone qui va découvrir la face sombre de l’Olympe et de ceux en qui elle avait confiance. Une série qui n’aura pas su convaincre, par conséquent à éviter.

Dans ce troisième et dernier tome [1] de cette « Wonder Woman, Déesse de la Guerre », qui correspond au run [2] du couple Finch sur Wonder Woman, de 2014 à 2016, nous arrivons à la conclusion du récit, mais aussi à celle du pan de l’univers « The New 52 » dédié à la célèbre amazone, imaginé par le duo Brian Azzarello et Cliff Chiang

Et nous ne pouvons pas dire que le résultat nous ait séduit, peinant même à simplement nous divertir. Les défauts que nous avions pointés dans les deux premiers tomes n’ont pas disparu et continuent de produire ce sentiment très gênant.

Il y a d’abord le manque de finesse de l’écriture des personnages, avec en premier lieu Wonder Woman qui se laisse dicter ses actions pour ceux qu’elle rencontre, incapable de prendre en main la situation et spectatrice d’un déroulement dans lequel les personnages jouent à qui se montrera le plus décevant...

En effet, si le thème de cette conclusion se place sous le signe de la déception de Wonder Woman envers certains dieux qu’elle considérait comme des amis ou de la famille, la déception se trouve aussi du côté du lecteur qui suit sans grande passion la « déconstruction » minutieuse, voire la destruction, du travail d’Azzarello et Chiang.

Wonder Woman, déesse de la guerre T3 - Par Meredith Finch & David Finch - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Comme déjà mentionné, si les idées des Finch sont intéressantes, et certains passages relativement sympathiques, comme lorsque Wonder Woman croise la route des « victimes » des dieux, le reste s’avère brouillon, un peu idiot et le lecteur peine à reconnaître la princesse amazone qui se fait littéralement « balader » durant tout le tome, pour finir sur une issue aussi tragique qu’amer qui nous est présenté comme un gâchis... mais qui l’est aussi au niveau créatif !

Un adage cinématographique s’applique ici : « un film sur l’ennui doit-il être ennuyeux ? » C’est tout le problème de cette conclusion sur le thème, assumé par les auteurs, de la déception... et qui ne procure à sa lecture rien d’autre que de la déception et le désir de passer à autre chose.

Nous pourrions continuer à approfondir le sujet et à relever en détails les points problématiques, mais nous allons nous arrêter là. Ce Wonder Woman, déesse de la guerre propose quelques bonnes idées, un dessin assez joli et efficace, mais un traitement des personnages et de l’univers hérité d’Azzarello et Chiang assez désastreux et guère intéressant, échouant à donner corps et âme aux personnages et à sa proposition de « désenchantement ».

Au lieu de cette courte série, nous vous conseillons plutôt de vous reporter sur les nombreux autres titres de Wonder Woman qui seront riches cette année et dont vous parlerons prochainement, que ce soient les runs de Greg Rucka, du début des années 2000, celui de sa reprise récente, ou encore le run historique de George Pérez de la fin des années 1980, sans oublier évidemment celui en six tomes de Azzarello et Chiang publié dans le cadre de « The New 52 ».

Quant à Wonder Woman, déesse de la guerre, on oublie…

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Wonder Woman, Déesse de la Guerre T3. scénario : Meredith Finch. Dessin : David Finch, Johnny Desjardins & Miguel Mendonça. Traduction Thomas Davier. Urban Comics, collection "DC Renaissance". Sortie le 13 janvier 2017. 152 pages. 15,00 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Wonder Woman, Déesse de la Guerre sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2.

Wonder Woman sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 4,
- Lire la chronique du tome 5,
- Lire la chronique du tome 6,
- Lire la chronique de l’Anthologie.

[1Les épisodes contenus dans Wonder Woman, Déesse de la Guerre T3 : Résurrection sont :
- Wonder Woman #48-52 (janvier 2016 à mai 2016).

[2Run : période durant laquelle un auteur -plus souvent le scénariste - est en charge d’un titre. Le terme est utilisé notamment pour distinguer les différentes époques des grands super-héros et équipes de héros des comics mainstream.

  Un commentaire ?