World of Warcraft/Porte-Cendres – T1 : À la poussière tu retourneras – Par Neilson & Lullabi – Soleil

25 février 2009 1
  • Vu le bon score des ventes rencontrées avec la première série issue de la célèbre licence, les éditions Soleil exploitent un peu plus leur filon {Made in Marvel} et proposent une seconde histoire basée sur les terres d'Azeroth.

Dans le royaume de World of Warcraft, la paix n’y est toujours que de courte durée ! La menace orc écartée, les terres humaines de Lordaeron sont désormais la proie d’une puissance encore plus terrifiante : celle des armées du Fléau, dirigées par l’impitoyable Roi-Liche. Une nouvelle fois les hommes vont prendre les armes et sous l’impulsion du commandant Mograine et de sa puissante épée Porte-Cendres, tenter de conjurer leur sort. Une nouvelle fois, guerriers, paladins et sorciers vont unir leurs forces et leurs pouvoirs pour lutter contre les vagues de morts-vivants déferlant sur leurs terres. Une nouvelle fois, des frères vont tomber et le sang humain va en abondance abreuver les champs de bataille.

World of Warcraft/Porte-Cendres – T1 : À la poussière tu retourneras – Par Neilson & Lullabi – Soleil
World of Warcraft/Porte-Cendres – T1 : À la poussière tu retourneras – Par Neilson & Lullabi – Soleil

Ce deuxième volet, issu de la licence du plus célèbre jeu vidéo en ligne, ne surprendra en rien tous ceux qui ont déjà passé des journées entières à explorer avec leur personnage les immenses Royaumes d’Azeroth [1], tant les noms de personnages et de lieux leur sont familiers. D’ailleurs Porte-Cendres fait plus précisément allusion à la seconde extension du jeu vidéo avec l’arrivée du Roi-Liche et ses chevaliers de la mort.

Cette série prévue en deux tomes est donc effectivement en totale continuité avec le jeu. Normal : son scénariste Micky Neilson est un auteur de chez Blizzard Entertainement et il a travaillé sur le jeu vidéo et ses extensions. Malgré son manque d’expérience dans les comics [2], sa connaissance pointue de l’univers de World of Warcraft a permis à l’auteur américain de produire un scénario solide, plutôt accrocheur et agréable à lire.

Au dessin, on retrouve Ludo Lullabi. Ce dernier, en plus de s’occuper de Lanfeust Quest, a réussi depuis 2007 à se faire un nom aux USA en s’attaquant pour Marvel à l’univers de World of Warcraft. On retrouve très clairement dans son dessin certaines influences des mangas et des comics américains. Cela aboutit à Un style graphique certes particulier, mais plutôt bien adapté à l’univers du célèbre jeux vidéo.

Créé en premier pour les fans du jeux, cette seconde histoire devrait toutefois aussi satisfaire le lecteur amateur d’héroïc fantasy de moins de cinquante ans, cible privilégiée des éditions Soleil.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album sur Internet

[1Ceux de l’Est, de Kalimdor, d’Outreterre ou même plus récemment dans ceux de Norfendre.

[2Porte-Cendres représente sa toute première contribution.

 
Participez à la discussion
1 Message :