X-Men : Malicia & Gambit – Par Kelly Thompson & Pere Pérez – Panini Comics

28 janvier 2019 1 commentaire
  • Une mini-série qui donne une nouvelle direction à ce populaire couple de mutants, orchestrée par la scénariste sur laquelle l'éditeur Marvel parie de plus en plus.

En effet, c’est la scénariste Kelly Thompson qui s’est vue confier la tâche de raconter les déboires actuelles du binôme Malicia/Gambit : deux personnages au passé sentimental commun chargé et qui ont semblé éloignés l’un de l’autre ces derniers temps. Nous attendions avec impatience de découvrir cet album car, au-delà des personnages populaires ici convoqués, nous souhaitions découvrir les nouveaux horizons dégagés par la scénariste sur laquelle Marvel parie dans l’avenir proche.

Après avoir notablement imposé sa marque sur la série Hawkeye, la scénariste a ensuite eu la lourde tâche de reprendre la série Jessica Jones suite au départ de Brian M. Bendis (son co-créateur) pour DC, relancé la série des West Coast Avengers, participé à la réapparition de la mythique série Uncanny X-Men, elle sera même en charge dans les prochains mois de la série Captain Marvel au moment de son adaptation au cinéma. Un programme chargé qui démarrait donc en 2018 aux États-Unis avec l’édition de cet album où Anna-Marie et Rémy se retrouvaient ensemble (à un moment, par ailleurs, où Kitty Pride et Colossus annonçaient leur mariage).

X-Men : Malicia & Gambit – Par Kelly Thompson & Pere Pérez – Panini Comics
La thérapie de couple peut parfois se révéler explosive !
© Marvel

Ah, Malicia... Cela faisait très, très longtemps, que le personnage n’était pas placé sous la bannière d’un titre estampillé X-Men, car sa popularité l’avait envoyée ces dernières années du côté des Avengers (notamment l’équipe Unité des séries Uncanny Avengers) pour, peut-être, ne plus profiter aux titres mutants. Malicia et Gambit n’évoluant plus dans les mêmes séries, le mythique couple n’existait finalement plus et chacun vivait sa vie de son côté (ainsi, Malicia aurait été charmée ces derniers temps par Deadpool du côté des Avengers).

L’éditeur Marvel souhaitant revenir à des statu quo classiques pour bon nombre de ses séries au cours de l’année écoulée, il fut donc demandé d’orchestrer le retour de Malicia dans sa famille d’origine. L’angle d’attaque ici retenu est de jeter la mutante dans une aventure en tête-à-tête avec son ex pour épicer très rapidement ce retour à la maison.

À la tête de l’institut Xavier, Kitty Pride a eu vent d’un centre perdu sur une île paradisiaque des Caraïbes qui proposait à sa clientèle de se délester de leurs « traumas » de mutants. Cérébro ayant détecté quelques disparitions d’activités mutantes dans le secteur, Kitty aimerait envoyer une équipe de reconnaissance sur le terrain... Quoi de mieux qu’un « couple » pour tester cette thérapie et ainsi passer incognito ? Malicia et Gambit traînant exceptionnellement dans les parages, Kitty leur demande de prendre cette mission, même s’ils ne sont plus ensemble. La raison ? Ils sont disponibles et elle ne souhaite pas tenter le diable avec son fiancé à quelques encablures de leur mariage. Malicia sent le traquenard venir mais accepte avec le sens des responsabilités qui est le sien ; Gambit accepte tout de suite, lui, l’idée de se retrouver seul quelques jours avec son ex sur une île paradisiaque...

Autant l’écrire tout de suite : l’intrigue proposée par cet album nous a quelque peu déçu car elle s’avère très secondaire dans ses enjeux proposés et au regard des ntagonistes utilisés. En gros, on se retrouve bien évidemment après la lecture du synopsis avec un centre de thérapie qui n’en est pas un et des thérapeutes qui se révèlent super-vilains en puissance. Rien de bien novateur...

Un abrégé de l’histoire de deux personnages populaires.
© Marvel

Le principal intérêt de cet album est son centrage sur les personnages de Malicia et Gambit, leur écriture respective ainsi que e la dynamique de leur couple ou de leur amitié. Kelly Thompson utilise avec talent ses qualités narratives pour croquer efficacement ces personnages et faire évoluer avec un attrait certain la relation qui les unit.

La fausse thérapie a rapidement un véritable effet sur Malicia et Gambit, car ils ont de véritables conversations et mises au point sur leur histoire, leur romance et les reproches qu’ils peuvent se faire. Entre les convocations bien senties du passé éditorial des deux personnages et la justesse de l’évocation de leurs sentiments actuels, Kelly Thompson frappe fort et propose ici de fréquents passages qui ne manqueront pas de barrer d’un sourire le visage des lecteurs assidus.

Même si cet album s’avère au final sympathique, il n’en demeure pas moins que nous en attendions davantage. La faute n’est pas à rejeter sur le dessinateur Pere Pérez qui propose d’efficaces planches (dont de jolies et fréquentes double-pages), ni sur l’écriture réussie des personnages de Malicia et Gambit. C’est à nos yeux, l’intrigue, trop légère et prévisible, qui pêche. Dommage.

C’est ce qui fait que cet album intéressera prioritairement les lecteurs assidus des X-Men (la mini-série aura des conséquences dans les mois à venir dans l’univers mutant). Les nouveaux lecteurs (à moins qu’ils ne souhaitent découvrir la qualité d’écriture des personnages de Kelly Thompson) resteront davantage sur la réserve.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

X-Men | Malicia & Gambit. Par Kelly Thompson (scénario) et Pere Pérez (dessins). Traduction de Makma/Ben KG. Panini Comics, collection 100% Marvel. Sortie le 2 janvier 2019. 112 pages. 16,00 euros.

 
Participez à la discussion
1 Message :