Newsletter ActuaBD

X-Men : X of Swords T. 1 & T. 2 – Collectif – Panini Comics

  • En cette Rentrée, le scénariste-star Jonathan Hickman projette tout l’univers mutant dans un événement éditorial dont il a le secret. Quels seront les dix d’épées dont l’objectif sera de sauver la mutanité, la Terre et… un nouvel multivers jusqu’alors inconnu ?!

Malgré les différentes crises supervisées par Jonathan Hickman depuis son arrivée en 2019 à la tête de l’univers des X-Men, ces derniers semblent véritablement hégémoniques sur Terre depuis leur nation de l’île vivante de Krakoa, ayant vaincu la mort grâce à leur cycle maîtrisé de résurrection. Les X-Men accumulent toutefois les ennemis, anciens et nouveaux, face à ce qui semble le règne programmé de l’Homo Superior

Comme le dit Scott Summers (Cyclope), « On ne sait jamais lorsque va tomber la pluie » : c’est finalement les plans secrets d’Apocalypse, éternel ennemi des X-Men désormais à la table du conseil de Krakoa, qui vont mettre le coup de pied décisif dans la fourmilière. Comme on avait pu l’apercevoir dans la série Excalibur (où Betsy Braddock devient la nouvelle Captain Britain et essaye de créer le lien entre Krakoa et des mondes inspirés des légendes arthuriennes), Apocalypse essaye par tous les moyens (quitte à exécuter d’autres mutants immortels comme lui !) de relier Krakoa à l’univers d’Amenth. Son but ? Y retrouver sa femme et ses enfants.

X-Men : X of Swords T. 1 & T. 2 – Collectif – Panini Comics
La quête intemporelle et secrète d’Apocalypse touche à sa fin. Pour le mieux ?
© Marvel

En des temps immémoriaux, où le terme « temps anciens » paraît très récent voire immédiat, Apocalypse et sa famille ont défendu les terres mutantes de Krakoa et d’Arrako, qui formaient alors une même île. Les hordes démoniaques d’un univers inconnu, appelé Amenth, ont déferlé sur le royaume d’Apocalypse et ont même emporté avec eux dans leur dimension Arrako. Malgré des siècles, voire des millénaires de combat, Arrako semblait sur le point de chuter face aux hordes d’Amenth : Apocalypse est alors renvoyé sur Terre pour préparer les mutants à remporter cette bataille, la sélection naturelle du plus fort promue par le personnage depuis les années 1980 prend finalement ici sens.

Sans trop entrer dans les détails ultérieurs pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte à la lecture de ces albums, les X-Men vont être manipulés et se retrouver à combattre, dans une série de combats à mort, les dix champions d’Amenth pour savoir qui des enfants de Krakoa ou d’Arrako auront le droit de régner sur leur réalité… voire toutes ?! Il faudra nous faire ici confiance, mais nous vous l’assurons : Jonathan Hickman saura ici vous surprendre à de nombreuses reprises.

On ne s’y attendait personnellement pas, mais l’Outremonde de la série Excalibur (un univers férocement inspiré des légendes arthuriennes) est finalement le point de convergence d’un multivers riche sur le papier que nous propose de découvrir Jonathan Hickman. Comme à son habitude, les nombreux appendices s’intercalant au gré des planches nous expliquent avec plus de précision les rouages de ce nouveau multivers. Pour faire simple, imaginez que les X-Men soient amenés à rencontrer, pêle-mêle, des hordes démoniaques, des personnages inspirés par la mythologie égyptienne, d’autres par les légendes arthuriennes, voire des créatures intemporelles des abysses que ne renieraient pas les récits de l’écrivain H. P. Lovecraft ! L’ensemble apparaît comme cohérent à la lecture, grâce notamment aux talents d’architecte éprouvés du scénariste pour ce style d’exercice.

Au-delà des rebondissements et des révélations que propose cet événement, nous avons particulièrement apprécié l’écriture des personnages : en gros, Jonathan Hickman a décidé de mettre en avant une galerie hétéroclite de personnages pour soulever en champions les épées des mutants, tout en ne privilégiant pas uniquement les têtes d’affiche. Oui, on pouvait s’en douter, vous verrez Wolverine brandir un katana d’un temps reculé du Japon, mais passé cet exemple… L’identité des champions risque souvent de vous surprendre.

Éviter les pertes à venir ? Certains cerveaux brillants du conseil de Krakoa ont quelques idées à ce sujet...
© Marvel

L’événement place ainsi les différentes séries mutantes dans la position de raconter comment les champions récupèrent leurs épées, se préparent à cet événement… voire comment ils essayent de le torpiller pour ne pas risquer la survie de la nation mutante ! Nous ne vous révélerons pas l’identité de ces autres champions, mais certains de ces récits valent véritablement le détour. Néanmoins, même s’ils ne sont pas les champions désignés, les personnages populaires des X-Men répondent à l’appel et font de leur mieux pour aider les élus : la mort rôde à cause de ces combats annoncés et vient piquer une partie récemment amorphe de la conscience mutante.

Sur le plan graphique, nous retrouvons les dessinateurs qui ont l’habitude de croquer ces dernières années les dernières aventures mutantes : c’est donc sans surprise que l’on retrouve une équipe talentueuse de dessinateurs au fil des séries qui répondent à l’appel. Pour notre part, nous sommes particulièrement sous le charme des planches de Leinil Francis Yu, Pepe Larraz, Viktor Bogdanovic, Rod Reis, Phil Noto, R. B. Silva ou Mahmud Asrar.

En l’état, le lancement de X of Swords nous a convaincus grâce à l’expérience et la maîtrise dégagées par Jonathan Hickman. Le scénariste nous propose de découvrir un multivers dense, exigeant dans les premiers temps à suivre, mais qui permet d’offrir ce que le lecteur pouvait attendre : des X-Men supposément aux portes de la divinité mais rattrapés par leurs vieux démons. Le spectacle est ici assuré et l’on ne peut qu’attendre fébrilement la suite !

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

X of Swords Volumes T. 1 & T. 2. Par Jonathan Hickman, Tini Howard, Leah Williams, Benjamin Percy, Vita Ayala, Zeb Wells, Ed Brisson, Gerry Duggan (scénario), Leinil Francis Yu, Pepe Larraz, Carlos Gòmez, Viktor Bogdanovic, Matteo Lolli, Carmen Carnera, Rod Reis, Phil Noto, R. B. Silva et Mahmud Asrar (dessins). Traduction de Makma/Ben KG. Panini Comics. Sortie le 15 septembre 2021. 200 et 184 pages. 16 €.

 
Newsletter ActuaBD