Yamada Kun & the 7 Witches T. 25 - Par Miki Yoshikawa - Delcourt/Tonkam

18 janvier 2021 0
  • Toujours en quête de ses souvenirs perdus, Yamada continue de remonter les indices et les pistes qu'il réussit à débusquer. Un récit qui commence un peu à s'éterniser même si la lecture reste agréable grâce à sa belle brochette de personnages farfelus.

Nous en parlions déjà au moment de la sortie du tome 19 : l’histoire se plaît en effet à étirer ses intrigues, les complexifiant par des sous-intrigues au dénouement à chaque fois limité, ne faisant pas réellement avancer les choses.

Bien que nous sommes désormais proches de la conclusion qui aura lieu au tome 28, le mystère autour des événements de la fin de la première année de Yamada et de ses amis reste complet. Ou plus précisément, alors que nous pensions que seul Yamada avait perdu ses souvenirs de l’époque, en réalité, c’est l’ensemble des élèves qui a tout oublié.

Poursuivant donc leurs recherches, Yamada et Miyamura découvrent l’existence de Hino, une timide et effacée deuxième année qui semble avoir été amie avec le groupe de notre héros lors de la période "disparue". Grâce à elle, ils tiennent enfin une piste sérieuse et, à l’aide du pouvoir de Kurosaki, Yamada va remonter le passé par l’intermédiaire de la mémoire d’Hino.

Yamada Kun & the 7 Witches T. 25 - Par Miki Yoshikawa - Delcourt/Tonkam
© 2012 Miki Yoshikawa / KODANSHA / Delcourt Manga

Alors, au final, des révélations ? Pas réellement comme toujours : certains trous du puzzle se comblent, mais avec des éléments qui ne révolutionnent pas l’univers de la série et les relations des personnages. Pas vraiment anecdotique, mais pas décisive non plus, cette sous-intrigue élargit même le casting global avec un personnage supplémentaire.

A côté de ça, l’humour et la tendresse que dégage tout ce petit monde, toujours enclin à se vanner et à s’entraider, continuent de nous enchanter. Le spectacle reste donc assuré et la lecture du tome se révèle une nouvelle fois agréable.

Reste quand même la sensation de lire un peu toujours la même chose. Nous nous rapprochons de la fin, aucun doute là-dessus et, s’il n’y a aucun mal à ce qu’une histoire prenne son temps, Miki Yoshikawa tire un peu trop sur la corde depuis quelques tomes.

© 2012 Miki Yoshikawa / KODANSHA / Delcourt Manga

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Yamada Kun & the 7 witches T. 25. Par Miki Yoshikawa. Traduction Akinori Matsumoto. Delcourt/Tonkam, collection "Shonen". Sortie le 30 décembre 2020. 192 pages. 6,99 euros.

Acheter ce livre sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Yamada Kun & the 7 witches sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique des tomes 2 & 3,
- Lire la chronique du tome 5,
- Lire la chronique du tome 8,
- Lire la chronique du tome 16,
- Lire la chronique du tome 19.

  Un commentaire ?