Yamada Kun & the 7 Witches T1 - Par Miki Yoshikawa - Delcourt Manga

1er juillet 2015 0 commentaire
  • Après un accident, Ryu Yamada, cancre invétéré, échange son corps avec Urara Shiraishi, la surdouée asociale de son école. Leur vie lycéenne, relativement lamentable, va alors prendre une toute nouvelle tournure ! Une comédie scolaire au début accrocheur, signée Miki Yoshikawa, auteure de l’excellent « Drôles de racailles ».

Régulièrement en retard, quittant parfois les cours avant l’heure ou se retrouvant mêlé à des bagarres, Ryu Yamada porte logiquement l’étiquette de cancre et de voyou dans son lycée. En réalité, notre héros est simplement impulsif et fainéant, et possède comme il se doit un grand cœur en dépit de son air bourru.

Sa vie bascule lorsque, suite à un accident, il échange son corps avec celui de Urara Shiraishi, l’élève la plus brillante de l’école. Il découvre alors que la vie de cette dernière n’est guère plus enviable : souffrant de brimades, elle se trouve elle-aussi mise à l’écart par ses camarades.

Une étrange amitié, et peut-être même plus, va se nouer entre eux, surtout après avoir découvert qu’ils peuvent échanger leur corps à volonté et que cette opération leur permet d’améliorer leur image. De fil en aiguille, ils vont rouvrir malgré eux le club de recherches en phénomènes surnaturels, marquant pour eux le début d’une toute nouvelle vie étudiante haute en couleur !

Yamada Kun & the 7 Witches T1 - Par Miki Yoshikawa - Delcourt Manga
Rien ne semble en mesure de perturber Urara !
© 2012 Miki Yoshikawa / KODANSHA / Delcourt Manga

Commencé en 2012 et riche de 17 tomes pour le moment [1], Yamada Kun & the 7 witches est un manga réalisé par Miki Yoshikawa, qui s’est déjà faite connaître avec Drôles de racailles (2006-2011, 23 tomes), également une comédie scolaire mettant en scène un duo voyou/premier de la classe, publiée chez Pika.

Prépublié dans le magazine Weekly Shônen Magazine de Kôdansha, aux côtés de Fairy Tail, Seven Deadly Sins et UQ Holder !, on peut s’étonner de voir ce titre édité chez Delcourt Manga, alors qu’il semblait destiné à Pika, qui publie généralement les shônen manga [2] de Kôdansha. Un fait dû sans aucun doute au transfert de Pierre Valls, ancien directeur éditorial de Pika (2002-2012), devenu depuis 2014 celui de Delcourt Manga.

Hormis l’aspect fantastique, le principe de base de Yamada Kun & the 7 witches rappelle fortement celui de Drôles de racailles, où le Conseil des Étudiants laisse ici sa place à un club lycéen, qui va, lui aussi, servir à rassembler le groupe d’adjuvants entourant le duo vedette.

Comme dans toute bonne comédie scolaire, l’attrait du récit réside dans les personnalités des personnages et leur capacité à induire des situations loufoques et burlesques. Ce début de série pose les bases de son histoire en se concentrant sur son couple vedette. Le résultat nous apparaît à la fois très amusant et touchant, notamment dans la relation entre les deux héros.

Miki Yoshikawa n’en fait pas des tonnes, jouant avec efficacité du potentiel de son sujet (les échanges de corps). Ancienne assistante de Hiro Mashima (Rave et Fairy Tail), elle possède un trait relativement proche, à l’aise dans les postures dynamiques et les visages très expressifs.

Point important : elle reste légère dans le domaine « sexy », se contentant de quelques séquences relativement sobres. Son héros n’est pas un obsédé sexuel et la mangaka se concentre dans ce premier tome sur la dimension sociale des conséquences de ces échanges de corps.

Un premier tome agréable, drôle et touchant, qui sans être fondamentalement original, illustre le savoir-faire indéniable de son auteure pour son sujet. En somme un titre sympathique et accrocheur.

La première de la classe corrigeant des élèves "dissipés" !
© 2012 Miki Yoshikawa / KODANSHA / Delcourt Manga

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Yamada Kun & the 7 witches T1. Par Miki Yoshikawa. Traduction Akinori Matsumoto. Delcourt Manga, collection "Shonen". Sortie le 17 juin 2015. 224 pages. 6,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

[1Signalons qu’une adaptation animée a débuté depuis le mois d’avril, diffusée en simulcast sur Crunchyroll dans les pays francophones.

[2Shônen : désigne un type de manga ayant pour cible éditoriale les garçons adolescents.

  Un commentaire ?