Yona : Princesse de l’Aube T. 31 - Par Mizuho Kusanagi - Pika Édition

15 octobre 2020 0 commentaire
  • Sortie vainqueur de la bataille contre la province de Sen, quel avenir pour l’alliance temporaire de la troupe de Yona avec le camp de Soo-Won ? Après les champs de bataille, celui de la politique, et sur ce terrain, nos héros apparaissent désarmés !

La longue et difficile confrontation avec la province de Sen se termine : Yona et ses compagnons, éclatés en trois groupes durant cette histoire, et donc affaiblis, ont beaucoup souffert et donné de leur personne. Maintenant, place à la joie, surtout que Yona a surpris Hak, et les lecteurs, avec sa confession !

Cet épilogue occupe la première moitié de ce tome. La pression retombe, l’ambiance apparaît plus légère, renouant avec certaines interactions et tout semble bien qui finit bien. Evidemment il reste un point à traiter, et pas des moindres : l’alliance temporaire avec le conseiller Kye-sook, qui a participé à l’assassinat du père de Yona, et a même cherché à la faire disparaître.

Mais tout a changé avec les derniers événements : la rumeur de la princesse Yona, escortée des guerriers dragons légendaires, défendant le pays de Koka, s’est rependue à travers toutes les régions. De plus, le conseiller sait qu’en cas de conflit avec notre héroïne, deux des cinq tribus formant leur nation se rangeront de son côté.

Yona : Princesse de l'Aube T. 31 - Par Mizuho Kusanagi - Pika Édition
© 2009 Mizuho Kusanagi / Hakusensha / Pika

Kye-sook décide donc de lui faire une proposition qu’elle ne peut pas refuser : revenir à la capitale et séjourner au château de Hiryû, afin d’officialiser son retour devant le peuple et leur présenter par la même occasion les guerriers dragons. Personne n’est dupe de la récupération politique mais, Yona désirant éviter une potentielle guerre civile, accepte.

Autant dire qu’aussi bien pour nos héros que pour le lecteur, ce retour "triomphale", dont leurs ennemis récupèrent une bonne partie du bénéfice, passe assez mal. Ils sont évidemment bien traités, mais réduits pour le moment à l’état de jouet politique, il s’agit ni plus ni moins d’une forme d’humiliation.

Le récit entre donc dans une nouvelle phase : Yona et ses compagnons ne sont plus des fugitifs qui viennent en aide au peuple ici et là dans le pays, tissant des liens. Ils sont au contraire plus seuls que jamais sur un terrain qu’ils ne maîtrisent pas. Une suite qui promet tant le mélange de sentiments contraires, typique de la série, n’a jamais été aussi intense !

© 2009 Mizuho Kusanagi / Hakusensha / Pika

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Yona : Princesse de l’Aube T31. Par Mizuho Kusanagi. Traduction Léa Le Dinma. Pika, collection "Shôjo". Sortie le 7 octobre 2020. 192 pages. 6,95 euros.

Acheter ce livre sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Yona : Princesse de l’Aube sur ActuaBD :
- Lire la présentation de la série,
- Lire la chronique du tome 11,
- Lire la chronique du tome 17,
- Lire la chronique du tome 24.

  Un commentaire ?