Zettai Karen Children T24 - Par Takashi Shiina - Kana

21 mars 2017 0 commentaire
  • Feather, la mystérieuse entité qui était en sommeil dans une boucle d'oreille, donne bien des soucis à nos héroïnes, aussi bien durant leurs missions que lors de leurs jours de repos ! Un nouveau tome complètement déjanté mais également riche en émotion, à la formule gagnante !

Nous voici arrivé au vingt-quatrième tome et ce n’est pas encore fini, loin de là ! Au Japon bien que Takashi Shiina ait annoncé que la série se dirigeait vers sa conclusion, elle a néanmoins atteint ce mois-ci le quarante-huitième tome !

Publié depuis 2005 au Japon, et en France à partir de 2012, Zettai Karen Children est l’une de ces séries fleuves japonaises qui semblent ne jamais finir mais qui possèdent indéniablement un certain charme, comme c’est justement le cas avec l’œuvre de Takashi Shiina.

Pas de répétition mais un récit qui prend le temps de développer et de creuser son univers et ses nombreux personnages car « série fleuve » rime souvent avec une grande galerie de personnages, et celle de Zettai Karen Children a de quoi alimenter d’innombrables histoires !

Le manga nous conte les aventures des Children, un trio de jeunes filles espers [1], les plus puissantes du Japon, qui travaille pour une organisation gouvernementale, BABEL, mettant leurs dons au service du pays et de la population.

Zettai Karen Children T24 - Par Takashi Shiina - Kana
Les Children en action !
© 2005 Takashi SHIINA / Shogakukan Inc. / Kana

Entre le personnel et les équipes de BABEL, le groupe révolutionnaire PANDRA qui considère que les espers et les normaux ne peuvent pas vivre ensemble, l’organisation criminelle Black Phantom qui utilise des espers dont ils ont lavé le cerveau, des groupes terroristes anti-espers et les camarades de classes de nos héroïnes, sans oublier les rencontres que font nos héroïnes au cours de leur travail, le manga ne manque pas de matière !

Le quotidien de nos trois héroïnes se compose de missions de sauvetage, voire d’opérations visant à empêcher des catastrophes de se produire, mais aussi de capture d’espers criminels. En effet dans ce monde où les pouvoirs extrasensoriels se sont développés à grande échelle il y a bien des choses à faire pour assurer la paix dans un monde où cohabitent espers et personnes normales, sans pouvoir.

L’avenir se trouve au cœur du récit, ce qui paraît naturel avec des héroïnes enfants qui grandissent au fur et à mesure des tomes, mais surtout parce qu’elles se trouvent au cœur d’une prophétie qui annonce que de leurs choix futurs dépendra l’avenir du monde lui-même, avec en toile de fond une guerre entre espers et normaux ! Tout un programme.

Cependant la série en dépit de ces thèmes sérieux possède un sacré humour et ce nouveau tome s’en avère un parfait exemple avec deux histoires, l’une dramatique et l’autre plus légère. Dans la première nos héroïnes doivent porter secours aux habitants d’une île, victime d’un puissant tremblement de terre (avec répliques).

Week-end en spa avec fan-services !
© 2005 Takashi SHIINA / Shogakukan Inc. / Kana

Dans cette aventure intense et un peu désespérée, leur superviseur, Minamoto, se trouve en danger et Kaoru un peu dépassée. Feather qui était emprisonnée au QG de BABEL se libère pour se porter à leur secours, prenant l’apparence d’une Kaoru adulte.

Dans la seconde histoire notre fine équipe séjourne dans un grand hôtel spécialisé dans les spas. L’occasion de voir beaucoup de maillots de bain et de situations cocasses, avec bien évidemment ce pauvre et crédule Minamoto au cœur de pas mal de bêtises !

Feather de son côté continue de faire des siennes en tentant de nouveau de séduire Minamoto, tout en s’en prenant à Yuri, dont elle connaît la véritable identité. De ce côté nous continuons d’avancer doucement vu que Kyôsuke comprend que Yuri est un agent de Black Phantom !

Outre ses intrigues à tiroirs -la prophétie, les plans de PANDRA, l’identité de Feather, les secrets de Black Phantom, avec Phantom Daughter aux multiples personnalités, dont celle de Yuri- la série de Takashi Shiina fonctionne bien grâce également au soin apporté à ses personnages et à leurs relations, qui font l’objet de nombreuses histoires mais aussi de saynètes de début des chapitres, des petits moments pleins d’humour qui participent pleinement à l’attachement et à la réussite du titre.

Nous l’avons déjà répété : si le graphisme old school de Zettai Karen Children, ainsi que son titre étrange et son important nombre de tomes, peuvent décourager ou simplement ne pas donner envie, c’est passer à côté d’un beau et grand récit, mêlant habilement malice et émotion : une excellente lecture !

Feather contre Phantom Daughter
© 2005 Takashi SHIINA / Shogakukan Inc. / Kana

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Zettai Karen Children T24. Par Takashi Shiina. Traduction Frédéric Malet. Kana, collection "Shônen". Sortie le 3 février 2017. 192 pages. 6,85 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Zettai Karen Children sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 13,
- Lire la chronique du tome 16.

[1Esper : personne dotée de pouvoirs extrasensoriels

  Un commentaire ?