Newsletter ActuaBD

Zoo n°31 : Légion de retour !

  • Un nouveau numéro placé sous le signe du retour d'une série (déjà) culte : Je suis légion!

Lorsqu’en 2004 le scénariste Fabien Nury publie Je suis légion aux Humanoïdes Associés, il se fait très vite remarquer par la singularité d’un récit original et atypique.
Cette histoire assez complexe, qui associe intrigues politiques et combats entre puissances immortelles, servie par le graphisme glacé et assez conventionnel de John Cassaday connaîtra un beau succès en librairie. Il n’est donc pas surprenant d’en voir surgir un prolongement éditorial inédit. A l’image d’autres séries à succès, les Chroniques de Légion (publiées aujourd’hui chez Glénat) à mi- chemin entre l’antésuite et la saga à part entière s’annoncent comme un événement qui ne laissera pas indifférent les aficionados de la série initiale.

Un événement qui ne semble pas non plus laisser indifférente l’équipe de Zoo qui consacre un large dossier (et sa couverture !) à cette nouvelle publication. Fabien Nury qui depuis, s’est taillé une belle réputation avec des séries comme W.E.S.T. ou Il était une fois en France nous en livre ici quelques secrets. L’entreprise sollicite toute une équipe d’auteurs parmi lesquels Mathieu Lauffray, Mario Alberti ou Zhang Xiaoyu.

Bien entendu Zoo n’en néglige pas pour autant les autres événements de ce printemps avec un retour très complet sur le thème du dernier Salon du Livre : la littérature nordique mais en version BD , évidemment !
Fred dont l’intégrale de Philémon sort ces jours-ci en librairie ou la présentation des travaux de Laurent Galandon (Le cahier à fleurs, les innocents coupables) ou encore de Bruno Heitz (Un privé à la cambrousse) font partie des nombreux articles qui agrémentent ce nouveau numéro de Zoo.
Une fois encore le magazine parvient à couvrir avec exhaustivité toute l’actualité BD du Manga (Les gouttes de Dieu) au comics (Walking Dead, Secret Show), des dernières expositions aux retours pédagogiques vers les classiques (Gil Jourdan).

Magazine gratuit, Zoo vit essentiellement des subsides de ses principaux annonceurs, (essentiellement des éditeurs !) et il est parfois tentant de jeter un regard soupçonneux sur son indépendance éditoriale. L’édito d’Olivier Thierry revient avec pertinence sur le sujet en s’appuyant sur le fait que ses rédacteurs n’écrivent jamais sur un sujet par obligation ou sous quelque contrainte.
Etre gratuit éviterait donc de céder à ce « commercialisme » ambiant qui oblige souvent à faire sa couverture sur tel ou tel sujet vendeur ». Ne pas chercher à vendre (à se vendre ?), l’argument d’Olivier Thierry trouve un écho dans la liberté de ton adoptée par un certain nombre de journalistes qui ne passent pour être particulièrement complaisants !

Zoo n°31 disponible dans les grandes surfaces culturelles, les cinémas MK2 et désormais dans les gares parisiennes.
Et toujours téléchargeable sur le site de Zoo.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD