Zoo n°34 : Les sorties de la rentrée !

27 septembre 2011 4 commentaires
  • Dans son éditorial ,Olivier Thierry ne cache pas les difficultés du chroniqueur BD des années 2000.

Devant l’affluence de nouveautés et l’ampleur de la production du moment, le rédacteur en chef de Zoo en vient à se demander s’il ne faudrait pas publier huit numéros afin de couvrir (peut-être) tout ou partie de l’actualité de la rentrée,celle-ci se conjuguant de plus en plus à l’unisson du grand mouvement automnal du secteur littéraire.

L’avenir des revues passe-t-il par la possibilité offerte au lecteur de sortir des chemins battus et d’extraire les « pépites » d’une production éditoriale exponentielle ? C’est en partie le pari que tente Zoo à travers des articles invitant les lecteurs distraits à revenir vers des auteurs, des séries parfois oubliés ou enfouis sous les avalanches promotionnelles portées par les gros éditeurs.

Parmi « les pépites » recueillies par l’équipe du magazine gratuit, on trouve le dernier opus d’Arthur de Pins (le tome 2 deZombillénium chez Dupuis) dans une présentation complétée par une explication de la technique graphique de l’auteur.

Dans un autre registre, c’est la série coproduite par Jean Dufaux et Philippe Xavier, Croisade (Le lombard) qui fournit l’occasion à Didier Pasamonik, bien connu de nos lecteurs, de nous présenter le dessinateur d’une série déjà bien installée dans le paysage de la BD métaphysique et historique.

La description de l’Amérique française de la fin du XVIIIe siècle réalisée par Patrick Prugne est de plus en plus appréciée par la presse généraliste ce qui donne à Kamil Plejwaltzsky l’opportunité de revenir sur le travail de l’ auteur de Frenchman.

Zoo n°34 : Les sorties de la rentrée !

On choisit aussi de s’arrêter sur le bel hommage qu’Yves Frémion rend au travail de Pierre Guitton, auteur singulier dont l’heure de gloire se confond avec celles du magazine Zinc et que l’on retrouve ici à l’occasion d’une rétrospective publié au Chant des muses.

La BD sur internet est aussi au menu de ce numéro avec un panorama du festival Festiblog (dont la revue est partenaire), ce qui permet à Zoo de dresser un état de lieu du monde de la BD sur le Net et du Webcomics.

Toutefois le magazine n’ oublie pas pour autant l’actualité people des comics avec un phénomène d’importance : les supers-héros face au mariage ! Artifice « marketing » ou phénomène plus intéressant ? Olivier Thierry et Camilla Patruno se sont attaqués au sujet pour nous faire un point non dénué de malice sur ce point de l’actualité. Veux-tu m’épouser ? Réponse le Mois prochain !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Zoo est distribué notamment en librairies spécialisées.

Illustration © Guitton - Le chant des Muses

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Bonjour. Et non, Guitton a travaillé pour la revue Zinc, antérieure et sans rapport avec (A SUIVRE).

    Répondre à ce message

    • Répondu par ActuaBD le 27 septembre 2011 à  15:27 :

      Effectivement, c’est corrigé. Merci.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Patrice Gentilhomme le 27 septembre 2011 à  19:43 :

        Désolé d’insister mais ...après avoir collaboré à Zinc, Charlie Mensuel , Actuel et de grandes revues de l’époque, Pierre Guitton a aussi travaillé pour (A SUIVRE) de 1983 à 1988.

        P.G.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Michel Dartay le 27 septembre 2011 à  22:12 :

          Cher Patrice (nous avions discuté gentiment lors d’un ancien festival d’Angoulême au stand de Zoo). Oui,Pierre Guitton a bien collaboré à (A SUIVRE) dans les années que vous citez. Je voulais juste préciser que dans mon esprit, il restait indissociable de la très jolie revue Zinc, dont il fut un des fondateurs (alors que pour (A SUIVRE) la figure de tête semble être l’excellent Tardi). Veuillez m’excuser pour mon commentaire et merci pour votre commentaire sur le dernier ZOO. A bientôt !

          Répondre à ce message