Newsletter ActuaBD

dBD n°73 : Les dessous de la BD !

  • En ce mois de mai, dBD fait ce qui … nous plaît ! Sans négliger l’actualité, toujours féconde, le mensuel de Frédéric Bosser a choisi d’attirer notre attention sur les dessous de la BD.

Une exploration menée à travers trois thèmes complémentaires : un film de Maïana Bidegain, une large enquête sur les nouvelles formes de diffusion (notamment par voie numérique !) et un rappel historique bien nécessaire d’Henri Filippini.

Au carrefour de ces articles on se retrouve au cœur des problèmes de diffusion. Dans son récit des tentatives plus ou moins réussies d’auto-édition où l’on croise aussi bien Marijac, Fantax, Hara Kiri ou Métal Hurlant Henri Filippini revient sur de fameuses expériences dans lesquelles plusieurs générations d’auteurs s’investirent artistiquement et financièrement avec des bonheurs divers et variés.

Aujourd’hui plusieurs dessinateurs ont choisi de prendre en main leur destin en empruntant la voie de la BD numérique. Nouvelles frontières de la création graphique, le web, les blogs constituent de nouveaux supports d’expression pour les auteurs soucieux de diffuser leurs travaux. Parmi les nombreuses initiatives en cours le dossier présenté par Philippe Peter revient en détails sur l’itinéraire de trois revues phares : Mauvais Esprit, Professeur Cyclope et La Revue Dessinée.

Ce tour d’horizon trouve sa conclusion (provisoire ?) avec la présentation du film Sous les bulles de Maïana Bidegain et Joël Callède. Le documentaire s’intéresse au quotidien des auteurs : revenus, relations avec les éditeurs, statut et avenir de ce qui se qualifie encore difficilement comme un métier. Un sujet suffisamment rare pour mériter notre attention.

Au-delà de ce panorama passionnant « des dessous de la BD » dBD n’oublie pas de traiter l’actualité du moment c’est pourquoi on retrouvera au fil des pages Florence Cestac ( Le Démon du Soir, Dargaud), Béatrice Tillier ( Le Bois des Vierges, Delcourt), Nicolas Barral ( Boulevard …Ossements, Casterman) ou Antoine Ozanam ( Klaw, Le Lombard).

Sans oublier un bel hommage à Fred qui, bien malgré lui, se retrouve en couverture de ce numéro pour la plus mauvaise des raisons.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

En kiosque et en librairies de bande dessinée.

 
Newsletter ActuaBD