dBD n°95 : Déjà la rentrée !

14 juillet 2015 3 commentaires
  • Pas ou peu de pause estivale pour la revue puisque ce numéro de juillet est déjà consacré aux nouveautés de la rentrée !

Humour, reportages, fiction ou adaptation, il y en aura pour tous les goûts ; c’est pourquoi dBD a d’ores et déjà opéré une sélection avant le raz de marée annoncé pour fin aout !
Le nouveau et très attendu Superdupont (qui a les honneurs de la couverture !), repris par François Boucq chez Dargaud, Comment faire fortune en juin 1940 (Casterman) de Dorisson, Nury et Astier, les 7 nains revus par Lupano et Ali pour Delcourt, Matsumoto de Bollée et Niclou chez Glénat, l’adaptation d’ OSS 117 par Gihef et Rinaldi pour Soleil fait également partie de la sélection. Frank Giroud et Laurent Galandon se sont associés pour écrire le scénario d’une nouvelle série L’avocat, dessinée par Volante et publiée au Lombard ! Six coups de cœur que la revue accompagne d’interviews des auteurs et d’extraits. Une première mise en bouche sage et équilibrée, juste reflet de la présence des principaux ténors du moment.

Outre une couverture toujours exhaustive de l’actualité des festivals ou des expositions, ce numéro comporte aussi plusieurs articles dignes d’intérêts.
On retiendra notamment la très documentée première partie de l’enquête de Jean-Yves Brouard sur la genèse de Blueberry  . Après Uderzo ou Buck Danny dans de précédents numéros, le chroniqueur revient une fois encore sur des aspects méconnus de l’histoire de la BD franco belge. Retour sur les premières productions de Jean-Michel Charlier et ses relations avec le genre western.

De plus en plus la BD envahit tous les écrans. Si on parle beaucoup des adaptations cinématographiques, il est encore peu question des séries télévisées, ainsi les super héros américains s’apprêtent-ils à débarquer sur les petits écrans par l’intermédiaire de nouvelles séries. L’article de Philippe Peter décrit par le menu les enjeux et les stratégies de cette nouvelle guerre qui oppose DC Comics et le groupe Marvel.
Pendant ce temps notre BD hexagonale s’affiche sur grand écran avec notamment une nouvelle adaptations des Profs, la célèbre série de Bamboo et surtout le très attendu Combat Ordinaire de Manu Larcenet.

Riad Sattouf et Raymond Leblanc (qui aurait cent ans cette année) figurent également au sommaire de ce numéro. Deux générations, deux auteurs représentatifs de la richesse et de la diversité du médium. Deux entretiens à lire (et relire) avant la déferlante éditoriale de la rentrée !

Voir en ligne : Le site de dBD

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • dBD n°95 : Déjà la rentrée !
    26 juillet 2015 22:41, par Olaf

    Le nouveau et très attendu Superdupont

    Très attendu par qui ??? Pour moi Superdupont est mort avec le regretté Alexis et Lob nous a quitté aussi. Jean Solé n’est pas auteur de bd, c’est un ilustrateur, un peintre mais pas un raconteur. Après la mort d’Alexis il n’y avait que Gotlib qui pouvait reprendre le dessin de Superdupont, mais il ne voulait déja plus dessiner.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 28 juillet 2015 à  10:25 :

      Jean Solé n’est pas auteur de bd

      Ca, faut oser.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 28 juillet 2015 à  15:00 :

        C’est pourtant très vrai. Citez donc une de ses créations en BD.

        Répondre à ce message