> Un album antisémite, à coup sûr (2/2)

23 juillet 2004 par Didier Pasamonik
  • Thierry Smolderen aime avoir le dernier mot. Ce faisant, il oublie au passage les arguments qui lui sont opposés et biaise le débat par une analyse de détails.
    La contextualisation historique a brillament été établie par M. Umstätter. Thierry Smolderen revient sur ce travail historique (qui se veut modeste) en qualifiant, sans apporter de preuves, certains propos de M. Umstätter comme des interprétations de faits historiques, alors que ce sont des faits incontestables validés par de nombreux historiens sérieux. Il y a là un travers logique que je ne lui connaissais pas, malgré qu’il y ait eu entre (...)

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.