> Spirou et Fantasio : la reprise est officielle

14 septembre 2004 par zato
  • J’avais quatorze ans quand j’ai lu "Machine qui rêve" et j’avais autant besoin de grandir que Spirou lui-même. C’est sans doute pour cela que l’album m’a tellement plu, mais à présent, six ans plus tard, j’ai l’impression d’avoir été trahi. T&J auraient apparemment produit huit planches d’un nouvel album avant qu’on décide de les remercier pour leurs efforts en leur montrant la porte. Et voilà. On choisit à la place de faire paraître un Spirou enfantin, "plat", se conformant aux attentes du lecteur traditionnel sans toutefois posséder d’originalité quelquonque. Au lieu d’un Spirou qui vit des aventures (...)

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD