> Sélection du 32e Festival d’Angoulême : du « mainstream » au snobisme ?

6 décembre 2004 par Laurent Queyssi
  • Je trouve, pour ma part, que le mépris est dans votre camp. Le travail de Frédérik Peeters n’est pas aussi digne d’intérêt que celui de Satrapi ??
    Question de goût.
    Et de là à voir du copinage dans vos propos, il n’y a qu’un pas.
    Et la phrase "On est deux cent auteurs professionnels, on est tous copains" est un exemple parfait de langue de bois.
    Une sélection est un travail subjectif, je comprends que celle-ci ne vous plaise pas, mais je trouve vos arguments (celui des livres que l’on n’a pas lu, en particulier) un peu (...)

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD