Johanna et le train du passé

  • Retour à Cracovie pour Alfred Prinz, alias Principius, qui a quitté cette ville il y a dix-huit ans pour trouver un « véritable emploi » en Allemagne, à Dresde. Prinz a une bonne raison de rentrer en Pologne : Nous sommes en 1937, depuis quatre ans la bête immonde a pris le pouvoir au cœur de l’Europe. Le voyage de Prinz est probablement sans retour.
    Ce voyage se fait dans le souvenir d’une brève nuit de 1919 que le peintre passa avec un modèle, Magdalena. De cette liaison naquit un enfant que Prinz (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.