André Geerts ou la nostalgie de l’enfance

27 juillet 2010 par Baptiste Gilleron
  • Quelle bien mauvaise nouvelle... Je n’ai jamais vraiment eu l’occasion d’approcher ce grand monsieur et j’en suis d’autant plus triste que je n’en aurai jamais plus.
    Aurevoir André, et merci pour les jolis souvenirs que vous nous laissez à travers vos albums.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.