André Geerts ou la nostalgie de l’enfance

19 août 2010
  • Il m’a fallu recevoir aujourd’hui le Spirou pour apprendre qu’André Geerts vient de rejoindre la crême de la BD au nirvana des auteurs.
    Je me joins au concert des lamentations. C’est triste.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.