Université d’été de la BD : marketing mon amour ? (2/2)

2 août 2010
  • Moi pour ma part je préfère le choix de la liberté a celui du petit confort bougeois !
    Et vous êtes prié de sortir de votre confort intellectuel(?). La rémunération régulière est le rêve, le but même de la majorité des auteurs, peut-être même une véritable source d’inspiration (liée pouquoi pas à la nécessité). Ne me parlez pas de liberté quand l’existence est faite de nécessités, c’est par trop grotesque.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD