Les secrets de « l’affreux » Dr Wertham

3 septembre 2010 par Xavier Mouton-Dubosc
  • Il s’agissait à la fois d’une demande de la famille et des volontés du défunt.
    L’ouverture de ses papiers au public permet de découvrir que finalement nous ne connaissions que trop peu cette personne qui a eu un impact non négligeable dans la Bande-Dessinée.
    En fait, il avait plus qu’une légitimité à parler de la délinquance juvénile, mais travaillait sur des cas relativement extrêmes. Le fait que la majorité de ses sujets concernait des cas de crimes et délits, donc une population relativement marginale, aurait pu porter à charge n’importe quel élément (le sport, les paris hippiques, la musique, le (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.