Théâtral et infatigable Jodorowsky

18 décembre 2010 par Jo
  • Dommage que les personnages féminins de Manara aient l’air d’actrices de porno, le nez raboté et les lèvres gonflées au collagène, la beauté des femmes de la renaissance est pourtant autrement plus glamour et subtil qu’une production Marc Dorcel.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.