Jean Van Hamme & Philippe Francq ("Largo Winch") "Tout rebondissement doit être inattendu et extrêmement plausible !"

6 janvier 2011
  • Les auteurs ont peur d’être prisonniers de contrats léonins à durée indéterminée. Vu que l’on ne sait pas où l’on va, ne faudrait-il pas qu’ils signent des contrats limités à une durée définie ?
    JVH : On est bien d’accord là-dessus. … Mais, signons !
    Bah non, pourquoi signer à tout prix, c’est bien un discours d’éditeur ça (Van Hamme a bien été éditeur au Lombard en quittant Philips en 76).
    Il n’y a pas que la question de la durée, mais bien celui du pourcentage de droits d’auteurs, aucune raison de rester au niveau de l’édition papier (entre 8 et 12%) alors que le livre numérique est vendu 3 ou 4 fois moins (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.