Jacques Terpant : « Festivals et dédicaces : Ça ne peut plus durer ! »

20 décembre 2010 par un auteur
  • Des auteurs qui parlent d’économie et d’argent ; Ouh que c’est vulgaire... Allons-y quand même :
    Le bénévolat d’un salarié (35à50h/semaine même payées à minima) n’est pas comparable au bénévolat d’un indépendant (très souvent 50à70h/semaine pour moins que le smic). Il faut le vivre pour le comprendre.
    Pourquoi les auteurs viennent quand même en salon ?
    Pour les auteurs qui vendent beaucoup : parce que pour eux rien n’a changé. La reconnaissance témoignée est importante et le manque à gagner est minime.
    Pour les auteurs qui rament : par habitude, pour se convaincre que rien n’a changé, pour rencontrer des (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.