Jacques Terpant : « Festivals et dédicaces : Ça ne peut plus durer ! »

20 décembre 2010
  • Oui très juste ,dans ce métier qui n’en est plus vraiment un, les auteurs qui souffrent ,ou qui démarrent,trouve une illusion d’existence professionnelle, je crois que cela répond en grande partie à la question du pourquoi.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.