Jacques Terpant : « Festivals et dédicaces : Ça ne peut plus durer ! »

21 décembre 2010 par Malo
  • Genial ! jusqu’ici, en festival, la différence entre un auteur qui vend beaucoup et un "petit auteur" en festival c’était juste la longueur de la file d’attente, le transport ( avion ou train première classe contre deuxième classe) et parfois les conditions d’hébergement. Désormais en plus le "gros auteur" repartira les poches pleines tandis que le "petit" comptera ses pièces jaunes.
    Plus sûrement, dans ce genre de système les "petits auteurs" n’auront pas les moyens de monnayer leurs dédicaces et continueront à les faire (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.