Oui...mais !

21 décembre 2010 par Rob
  • Un peu facile comme réponse.
    Quand on a plusieurs années de métier, qu’on a bourlingué pas mal sur les festivals de Belgique, de Suisse, de France et de Navarre, on sait effectivement à peu près à quoi s’en tenir. Généralement, on limite ses déplacements aux quelques festivals qui nous ont laissé un bon souvenir ou qui ont bonne presse auprès des collègues (tout en sachant que les festivals c’est comme tout : ça évolue. Un "bon" festival peut se transformer en "mauvais" du fait d’un changement d’organisateur, d’une diminution de budget, d’un changement politique... Inversement, un festival qui a mauvaise (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.