JACQUES TERPANT : « Festivals et dédicaces : Ça ne peut plus durer ! »

22 décembre 2010 par Fabrys
  • Je me retiens, je me retiens... pis, non :)
    Ce débat me fait franchement rire, j’en devisais encore hier.
    Comme dans tout métier, "Plains-toi de tes clients (ici lecteurs) et imagine-toi sans eux. Comment fais-tu ?"
    Je suis d’accord, c’est dégueulasse de spéculer, quelque soit l’objet de la spéculation. Je suis d’accord, la dédicace est don de l’auteur, un moment privilégié.
    La présence du lecteur est aussi un don, sa présence est aussi un moment privilégié. La dédicace est une affaire de passionné, peu importent les kilomètres parcourus, peu importe le temps passé à attendre.
    Maintenant, vouloir (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.