solution

26 décembre 2010 par jet
  • bien faisons donc un bilan. es editeurs ralent car les festivals leurs coutent de l’argent et les depenses sont impossibles à equilibrer. les auteurs pensent que c’est une perte de revenus (sinon de temps) et qu’ils sont pas non plus specifiquement destinés a ce genre d’exercice ; de plus ils en ont marre que leur dedicaces se trouvent ensuite sur ebay ; les lecteurs en ont marre de poirauter comme des galeriens dans les festivals pour etre en face de gens pas content. la solution me semble donc simple : supprimons les dedicaces. ça arrangera tout le monde semble-t-il ? avant franquin il n’y en (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.